Nous suivre Industrie Pharma

Pfizer s'oppose à l'utilisation de ses produits pour la peine capitale

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

Selon nos confrères d'in-Pharma Technologist, le géant américain aurait demandé à 31 États américains utilisant ses produits pour réaliser des injections létales de lui retourner les médicaments en question. Pfizer a rappelé que le groupe était fermement opposé à l'utilisation de ses produits dans le cadre d'injections létales pour la peine capitale, et que ses médicaments étaient conçus pour améliorer et sauver des vies. La société a donc appliqué une restriction qui limite la vente de treize produits à un groupe de grossistes, distributeurs et acheteurs directs triés sur le volet, à condition que ces derniers ne revendent pas ces médicaments à des établissements correctionnels pour être utilisés dans des injections létales. Les produits concernés sont le bromure de pancuronium, le chlorure de potassium, l'hydromorphone, le bromure de rocuronium, le bromure de vécuronium, le besilate d'atracurium, le diazepam, l'étomidate, le citrate de fentanyl, le midazolam, l'acétate de potassium, le phosphate de potassium et le propofol.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Abbvie s'empare de Mavupharma

Abbvie s'empare de Mavupharma

Le laboratoire renforce son pipeline en oncologie avec une petite molécule en phase précoce Après le rachat d’Allergan, Abbvie réalise une acquisition bien plus modeste. Le laboratoire américain a mis la[…]

16/07/2019 | AcquisitionAbbVie
Echec clinique pour Amgen et Novartis

Echec clinique pour Amgen et Novartis

Abivax augmente son capital de 12 millions d’euros

Abivax augmente son capital de 12 millions d’euros

Boehringer Ingelheim met la main sur Amal Therapeutics

Boehringer Ingelheim met la main sur Amal Therapeutics

Plus d'articles