Nous suivre Industrie Pharma

Pfizer s'empare de NextWave

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Pfizer s'empare de NextWave

Le laboratoire américain part à la conquête de son compatriote NextWave, spécialisé dans les traitements contre l'hyperactivité. L'offre pourrait s'élever à 700 millions de dollars.

Pfizer mise sur les neurosciences, et plus particulièrement sur les traitements du trouble du déficit de l'attention et de l'hyperactivité (TDAH). Il compte s'offrir NextWave Pharmaceuticals, une société pharmaceutique basée à Cupertino, en Californie, qui développe un traitement contre le TDAH. Selon les termes de l'accord, le géant pharmaceutique américain mettra d'abord sur la table 255 millions de dollars (196,6 M€) pour s'emparer de la totalité des parts de NextWave. Les actionnaires de la société pourraient en plus recevoir 425 M$ selon le franchissement de certaines étapes commerciales. La transaction, qui devrait être bouclée au cours du quatrième trimestre 2012, pourrait donc atteindre près de 700 M$. L'opération n'est pas une surprise puisque Pfizer avait déjà déboursé 20 M$ au cours du deuxième semestre 2012 pour prendre une option d'achat sur NextWave, qu'il exerce à présent.

 

Pfizer mettra la main sur deux traitements potentiels

 

Le médicament phare du groupe californien est le Quillivant XR (chlorydrate de méthylphénidate), un traitement du TDAH. Ce dernier a été développé en collaboration avec l'Américain Tris Pharma et a reçu une autorisation de mise sur le marché de la part de la FDA le 27 septembre. Il devrait commencer à être vendu aux États-Unis en janvier. NextWave détient les droits exclusifs de commercialisation de ce produit en Amérique du Nord, un marché stratégique pour le Quilivant. En effet, selon un rapport du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) datant de 2009, 9,5 % des enfants américains âgés de 4 à 17 ans auraient été diagnostiqués hyperactifs. La société californienne développe également le NWP09 (méthylphénidate), un autre traitement du TDAH actuellement en phase III de son développement clinique. Il viendra s'ajouter aux 9 produits en phases avancées du pipeline de recherche de Pfizer dans le domaine des neurosciences et du traitement de la douleur (voir tableau). « Cet accord montre notre volonté d'extension de notre activité Produits matures de marque aux États-Unis afin d'offrir un portefeuille diversifié de médicaments de haute qualité qui répondent aux besoins des patients », explique par ailleurs Albert Bourla, directeur de la business unit dédiée aux produits matures de Pfizer. De quoi donner un coup de fouet à cette activité, en perte de vitesse l'an dernier. Celle-ci a généré 9,2 Mrds $ de chiffre d'affaires en 2011 (-9 %), dont 3,6 Mrds $ (-19 %) aux États-Unis (pour un chiffre d'affaires total de 67,4 Mrds $).

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles