Nous suivre Industrie Pharma

Pertes abyssales pour Teva

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

Le génériqueur israélien a annoncé ses résultats pour l'exercice 2017. Son chiffre d'affaires a augmenté de 2 %, à 22,4 milliards de dollars (18,29 Mrds €). Selon Teva, ce chiffre résulterait de l'acquisition d'Anda et d'Actavis Generics en 2016 (CPH n°770), mais a souffert de la baisse des revenus sur son segment médecines de spécialités en raison de la compétition de génériques sur certains de ses produits clés. Le revenu opérationnel du groupe est passé de 2,15 Mrds $ en 2016 à une gigantesque perte opérationnelle de 17,48 Mrds $ ! Même constat pour le bénéfice net, qui a plongé à -16,26 Mrds $ en 2017, contre +329 M$ en 2016. Teva considère que ces pertes abyssales sont dues à l'augmentation de la pression des prix sur le marché des génériques aux États-Unis, aux régulations gouvernementales, à l'accélération de l'approbation par la FDA de nouveaux génériques occasionnant une compétition accrue sur ces produits, aux retards dans le lancement de certains de leurs génériques, aux stratégies mises en place par les laboratoires de princeps pour maintenir leurs parts de marché, aux changements du modèle de distribution, et enfin, à la récente réforme américaine sur les impôts. L'activité générique du groupe affiche une modeste progression de ses ventes, à 12,26 Mrds $, soit une hausse de 2 % par rapport à 2016. La division médecine de spécialités a reculé de 9 % à 7,9 Mrds $ contre 8,7 Mrd $ pour l'exercice précédent. Les ventes de médicaments en vente libre (OTC) ont également baissé de 15 % à 1,16 Mrds $. L'année 2017 a donc été difficile pour le géant israélien, qui a mené un vaste plan de restructuration visant à réduire de plus de 25 % ses effectifs mondiaux (CPH n°826). Les dépenses liées à cette restructuration se sont élevées à 535 M$ sur l'année qui vient de s'écouler. Teva espère désormais que ce plan paiera en 2018. « En ce début d'année 2018, nous nous concentrons sur l'atteinte de nos objectifs financiers et sur la garantie d'un modèle d'activité plus solide et durable pour l'avenir », a déclaré le président de Teva Kåre Schultz. Le groupe s'attend à un chiffre d'affaires compris entre 18,3 et 18,8 Mrds $ pour l'exercice à venir. Au 31 décembre 2017, sa dette s'élevait à 32,5 Mrds $, soit une baisse de 2,2 Mrds $ par rapport au 30 septembre 2017 et de 3,3 Mrds $ par rapport au 31 décembre 2016.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le Top 10 de la production pharmaceutique en France

Exclusif

Le Top 10 de la production pharmaceutique en France

Ce Top 10 des plus gros sites de production pharmaceutique en France a été établi sur la base de notre fichier Spécial Usines pharmaceutiques 2021.  Avec plus de 3600 collaborateurs, le site de Sanofi Pasteur[…]

21/04/2021 | Actus Labo
Covid-19 : L’Europe est-elle en train de passer à côté du vaccin de Valneva ?

Covid-19 : L’Europe est-elle en train de passer à côté du vaccin de Valneva ?

Covid-19 : La FDA exige l'arrêt d'un site de production du vaccin de J&J

Covid-19 : La FDA exige l'arrêt d'un site de production du vaccin de J&J

En bref : Cellectis, Calixar, Univercells, Gilead

En bref : Cellectis, Calixar, Univercells, Gilead

Plus d'articles