Nous suivre Industrie Pharma

Pénurie : les vaccins contre l'hépatite B réservés à l'Hôpital

H.B.

Le 15 février dernier, la Fédération nationale d'aide aux insuffisants rénaux (FNAIR) signalait une pénurie préoccupante de vaccins contre l'hépatite B pour adultes. Estimant cette situation « dommageable pour les patients dialysés, en attente d'une greffe ou greffés », la FNAIR avait écrit une lettre à la ministre de la Santé afin d'« avoir plus d'informations sur cette situation inédite ». En réponse à ces inquiétudes, le Haut Conseil de la Santé Publique (HSCP) a rendu public le 3 mars un avis déterminant les populations prioritaires pour la vaccination contre l'hépatite B. « La distribution des vaccins destinés aux adultes a été réservée aux établissements de santé », détaille-t-elle. « Ils peuvent être dispensés aux patients non-hospitalisés prioritaires, sur prescription médicale ».Ces patients prioritaires peuvent être des « professionnels soumis à la vaccination obligatoire (notamment les professionnels de santé), des patients en attente de greffe, des patients dialysés ou présentant une insuffisance rénale chronique ». La Direction générale de la Santé invite les adultes prioritaires à se rapprocher de leur médecin traitant afin de se faire vacciner. De son côté, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) rappelle que les vaccins contre l'hépatite B destinés aux enfants ne doivent pas être utilisés chez l'adulte. L'ANSM et la Direction générale de la santé affirment « avoir obtenu la mise en place des solutions alternatives permettant de garantir l'approvisionnement pour les mois à venir et permettre aux personnes qui le nécessitent de se faire vacciner ». Prudente, la FNAIR a fait savoir qu'elle s'interrogeait « sur la légèreté dont font preuve les pouvoirs publics sur un problème aussi important » et qu'elle allait s'assurer que ce rationnement sera suffisant pour remplir toutes les obligations vaccinales de 2017.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de Santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles