Nous suivre Industrie Pharma

Patheon restructure en Angleterre et au Canada

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

En marge de l'annonce de ses résultats du troisième trimestre (clos au 31 juillet), le sous-traitant pharmaceutique canadien a annoncé des projets de restructuration au Royaume-Uni et au Canada. Patheon pourrait notamment céder une partie de son site de Swindon, au Royaume-Uni. Une grande partie du site est dédiée à la production à façon de formes solides, de formes semi-liquides, et de formes stériles. C'est cet ensemble que Patheon pourrait céder, pour se reconcentrer uniquement sur les services de développements pharmaceutiques menés également à Swindon. Le groupe a déjà reçu des marques d'intérêt, mais n'a pas plus détaillé. Au Canada, les activités de contrôle qualité chimique et microbiologique de son site de Burlington (Ontario) devraient par ailleurs être transférées sur le site voisin de Toronto. Ce qui engagerait la cession des activités d'emballages pharmaceutiques, notamment pour les lots cliniques. Ce segment n'est plus considéré comme stratégique par le groupe. Là encore, Patheon n'a pas divulgué plus de détail. Enfin, son siège européen de Zug, en Suisse, où le groupe ne dispose pas de site industriel, serait transféré au Royaume-Uni, où le groupe est présent à Swindon et à Milton Park pour des services de développements pharmaceutiques. Sur les neuf premiers mois de l'année, Patheon a enregistré une croissance de 5 % de ses ventes, à 518,4 millions de dollars américains (373,4 M€). Sa division la plus importante, la production à façon, a affiché une croissance de 6,3 %, à 425,8 M$, tandis que sa division Services de développements pharmaceutiques a vu ses ventes légèrement fléchir, d'à peine 0,5 %, à 92,6 M$.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles