Nous suivre Industrie Pharma

Passer de la théorie à la pratique

Aurélie Dureuil

GÉOLEAN EN CHIFFRES

Fondé en 2005

Effectif : 47 personnes

Carnet de commandes 2010 début avril : 8 M€

Passer de la théorie à la pratique

Le Doing Center recrée des situations quotidiennes des usines.

© © GéoLean

LE CENTRE DE FORMATION DOING CENTER DE GÉOLEAN PROPOSE AUX INDUSTRIELS DE MIEUX APPRÉHENDER LES PRINCIPES DE LA MÉTHODE D'ORGANISATION DU TRAVAIL.

« Depuis quelques années, la philosophie du Lean Manufacturing est entrée dans les entreprises. Beaucoup de gens connaissent cette méthode, montrent un intérêt mais il reste des besoins pour passer de la théorie à la pratique », constate Ludovic Ott, cofondateur et cogérant de GéoLean, une société qui a pour « vocation : l'installation de Lean Manufacturing et pas seulement du conseil », souligne-t-il. Pour répondre à cette demande, les deux dirigeants ont ouvert en 2009 un centre de formation dédié au Lean manufacturing : le Doing Center. Comme son nom l'indique, il s'agit de « faire ». Cet espace de 1 500 m2 tente de reproduire plusieurs postes de l'industrie pour permettre aux personnes formées de mieux appréhender les principes de la méthode d'organisation du travail. « Créé en 2006, ce centre était initialement dédié à nos salariés avec l'objectif d'augmenter le niveau de notre personnel rapidement. En effet, nous ne pouvions pas demander à nos clients de mettre en place des arrêts de lignes ou la fabrication de mauvais produits pour que nos équipes vivent ces aléas et sachent y répondre », confie Ludovic Ott. Pour GéoLean, la formation ne se limite pas au transfert de savoir technique. « Il s'agit principalement de transfert d'attitude. Nos salariés doivent savoir comment faire au niveau méthodologique et technique mais ils doivent également avoir l'expérience pour reproduire des situations vécues », ajoute le cogérant.

Rapidement, GéoLean a ouvert les portes du Doing Center à ses clients, des industriels des secteurs de la chimie et de la pharmacie mais également de l'aéronautique, de l'énergie, de l'automobile et de la grande distribution. Et l'an dernier, GéoLean a mis en place un catalogue de formations au Lean. Trois grands axes sont déclinés : les métiers du Lean, la formation aux résultats en fonction du poste dans l'entreprise, les outils et méthodes du Lean. Ces formations s'échelonnent sur six mois à un an et demi par session de trois jours à une semaine.

Trois îlots pour appréhender le Lean

Les neuf salariés dédiés au Doing Center accueillent principalement des opérateurs. « Environ 30 % des personnes qui viennent au Doing Center font partie du top management », note néanmoins Ludovic Ott.

En fonction de la formation, les « étudiants » peuvent travailler sur les trois « îlots » du Doing Center. Le premier repose sur « un avant et un après », selon Ludovic Ott. Il s'agit de fabriquer un produit. D'abord avec une configuration en îlot. Chacun fabrique un produit, en allant chercher les pièces, etc. « Cela permet d'appréhender la pénibilité et la difficulté du travail. Puis, cela amène à réfléchir aux moyens d'améliorer la production », indique le dirigeant. La phase « après » présente une production en ligne avec des installations repensées en appliquant les principes du Lean. « Les gens sont ensuite capables de voir l'amélioration. Ils pourront ensuite aller identifier les difficultés dans leur usine », se félicite Ludovic Ott.

Le deuxième îlot reproduit une ligne d'assemblage. Il vise à permettre aux personnes suivant la formation d'appréhender le besoin d'adéquation entre la ligne d'assemblage et ce que fabriquent les sous-ensembles. « Il faut réconcilier les besoins du client, le jour donné, avec l'organisation humaine, c'est ce que nous essayons de montrer avec cet îlot. On leur apprend également à former les gens », précise-t-il. Le dernier îlot concerne les machines. Il permet de travailler sur le pourcentage de fonctionnement dans la journée de la machine (TRS). « Les gens peuvent ainsi réfléchir aux questions comme : comment gérer les stocks en amont et en aval de la machine ? Et le personnel ? Etc. », explique Ludovic Ott.

Chaque groupe de formation est composé d'une vingtaine de personnes. Le dirigeant qui rappelle que « le Doing Center a accueilli 2 000 personnes en 2009 », espère voir ce chiffre tripler en 2010.

Après cette première phase de déploiement autour du centre situé à Saint-Ouen-L'Aumône dans le Val d'Oise, la société affiche « une ambition forte de multiplier ce centre en France, avec à terme un centre par région. Nous voulons nous appuyer sur les PME en régions car il y a un réel besoin en France », confie Ludovic Ott. Les dirigeants se sont ainsi fixé un objectif d'ouverture de cinq centres d'ici à 3 ans. « Ce déploiement pourrait aller beaucoup plus vite. Nous avons déjà une bonne visibilité sur le déploiement d'une dizaine de centres », indique Ludovic Ott.


%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

BioFactory, un nouvel outil de formation et de recherche pour CPE Lyon

BioFactory, un nouvel outil de formation et de recherche pour CPE Lyon

L'école d'ingénieurs lyonnaise a imaginé la création d'une nouvelle plateforme ouverte pour former aux métiers de la bioproduction. Elle sera utilisée en complément pour des projets de[…]

01/09/2017 | FormationBioproduction
Le Leem réfléchit aux besoins  d'une industrie émergente

Le Leem réfléchit aux besoins d'une industrie émergente

Les laboratoires s'unissent  pour former  à moindre coût

Les laboratoires s'unissent pour former à moindre coût

Adapter l'offre à  la demande

Adapter l'offre à la demande

Plus d'articles