Nous suivre Industrie Pharma

Pas de risque avec la nouvelle formule du Levothyrox selon l’ANSM

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Pas de risque avec la nouvelle formule du Levothyrox selon l’ANSM

© ANSM / P. Bechel

L'ANSM vient de publier une étude démontrant l'absence d'argument en faveur d'une augmentation de risques de problèmes de santé liés à la nouvelle formulation du Levothyrox.

Le 13 juin, l’ANSM a publié le rapport final de l’étude de pharmaco-épidémiologie sur les conséquences du passage à la nouvelle formule du Levothyrox en France. Basée sur les données du Système national des données de santé (SNDS) et portant sur plus de deux millions de patients, cette étude a comparé, à caractéristiques sociodémographiques et médicales identiques, l’état de santé des personnes exposées à la nouvelle formule du Levothyrox en France, en 2017, à celui de personnes traitées par l’ancienne formule du Levothyrox, l’année précédente. Comme l’a indiqué l’ANSM, les résultats « ne fournissent pas d’argument en faveur d’un risque augmenté de problèmes de santé graves au cours des mois suivant l’initiation de la nouvelle formule du Levothyrox ».

En revanche, « ils reflètent plutôt les difficultés rencontrées par certains patients lors du changement de formule », comme en témoigne l’augmentation de 2 % du nombre de consultations médicales, concentrée sur la période d’août à octobre 2017, quelle que soit la période d’initiation de la nouvelle formule.

Des résultats en contradiction avec ceux parus dans la revue Clinical Pharmacokinetics, en avril dernier, qui tendaient à affirmer que l’ancienne et la nouvelle formule du Levothyrox n’étaient pas substituables pour chaque individu.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Abbvie s'empare de Mavupharma

Abbvie s'empare de Mavupharma

Le laboratoire renforce son pipeline en oncologie avec une petite molécule en phase précoce Après le rachat d’Allergan, Abbvie réalise une acquisition bien plus modeste. Le laboratoire américain a mis la[…]

16/07/2019 | AcquisitionAbbVie
Echec clinique pour Amgen et Novartis

Echec clinique pour Amgen et Novartis

Abivax augmente son capital de 12 millions d’euros

Abivax augmente son capital de 12 millions d’euros

Boehringer Ingelheim met la main sur Amal Therapeutics

Boehringer Ingelheim met la main sur Amal Therapeutics

Plus d'articles