Nous suivre Industrie Pharma

Partenariat entre Leo Pharma et PellePharm

Laura Hendrikx

Sujets relatifs :

, ,
Partenariat entre Leo Pharma et PellePharm

Leo Pharma, Ballerup

© Kontraframe

Le laboratoire danois spécialisé en dermatologie va collaborer avec l'Américain PellePharm dans l'optique de développer et commercialiser des produits ciblant les affections cutanées pour lesquelles il n'existe pas de traitements approuvés. Leo Pharma dispose également d'une option pour acquérir PellePharm. Au total, la transaction pourrait atteindre 760 M$.

Le Danois Leo Pharma, spécialisé en dermatologie, et le laboratoire américain PellePharm, spécialisé dans les maladies rares, ont annoncé une collaboration stratégique de développement et de commercialisation de produits ciblant les nombreuses affections cutanées pour lesquelles il n'existe pas de traitements approuvés. Comme notamment le syndrome de Gorlin et le carcinome basocellulaire à haute fréquence, deux formes rares de cancer de la peau. Selon les termes de l'accord, Leo Pharma versera un paiement initial de 70 millions de dollars (environ 61 M€), comprenant des placements en actions et un soutien financier à la R&D pour mener une étude internationale de phase III du gel topique patidegib 2 % de PellePharm destiné à la prévention et au traitement du syndrome de Gorlin. Cette étude devrait démarrer en début d'année 2019. Ce produit s'est révélé très prometteur dans le cadre d'essais cliniques de phase II, au cours desquels il a été utilisé pour traiter des patients atteints du syndrome de Gorlin et de carcinome basocellulaire sporadique aux États-Unis et au Royaume Uni. Actuellement, il n'y a pas de traitements approuvés par la FDA pour le syndrome de Gorlin, et les patients souffrant de cette maladie chronique grave peuvent subir jusqu'à 30 interventions chirurgicales par an.

Une potentielle acquisition à 690 M$

Le Danois dispose d'une option portant sur l'acquisition de l'intégralité des actions de PellePharm, qui pourra recevoir un montant supplémentaire de 690 M$, incluant une contrepartie de fusion et des paiements d'étape réglementaires et de commercialisation. Ce qui élève le montant total de la transaction à potentiellement 760 M$. Les actionnaires de PellePharm sont également susceptibles de recevoir une redevance à deux chiffres à la réalisation de certaines étapes commerciales. Les deux sociétés dirigeront conjointement la planification de la commercialisation et Anders Kronborg, responsable financier de Leo Pharma, rejoindra le conseil d'administration de PellePharm.

En août 2018, Leo Pharma a mis la main sur la division de dermatologie sur prescription du géant allemand Bayer, augmentant ainsi ses effectifs de 450 personnes. Cette opération, qui devrait être finalisée dans le courant de l'année 2018 pour les États-Unis, et au second semestre 2019, pour le reste du monde, devrait permettre au Danois de plus que doubler ses ventes sur certains marchés (CPH n°853). Leo Pharma a également conclu un accord avec le Sud-Coréen JW Pharmaceuticals en vue d'acquérir les droits exclusifs pour développer et commercialiser le candidat médicament JW1601, utilisé dans le traitement de la dermatite atopique, dans tous les pays sauf la Corée du Sud, pour un montant pouvant aller jusqu'à plus de 400 M$ (CPH n°854).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Collaboration entre Argenx et Cilag

Collaboration entre Argenx et Cilag

La société belgo-néerlandaise de biotechnologie, spécialisée dans le développement de thérapies à base d'anticorps pour le traitement de maladies auto-immunes sévères et[…]

Sanofi va restructurer ses fonctions support

Sanofi va restructurer ses fonctions support

GSK va acquérir Tesaro pour 5,1 Mrds $

GSK va acquérir Tesaro pour 5,1 Mrds $

PCAS veut réorganiser son site de Longjumeau

PCAS veut réorganiser son site de Longjumeau

Plus d'articles