Nous suivre Industrie Pharma

Partenariat entre BMS et Nektar Therapeutics

L.H.

La société californienne spécialisée dans le développement de médicaments dans le domaine de la douleur et du cancer Nektar Therapeutics et l'Américain Bristol-Myers Squibb (BMS) ont annoncé un partenariat portant sur le traitement de phase précoce en immuno-oncologie de Nektar, NKTR-214, conçu pour stimuler l'expansion des cellules T. Selon les termes de l'accord, BMS disposera d'une période exclusive de développement pour étudier les associations entre NKTR-214 et ses traitement Opdivo (nivolumab) et Yervoy (ipilimumab) dans 20 indications. Le programme de développement couvrira neuf types de tumeurs dont le cancer du poumon non à petites cellules, le mélanome, le cancer de la vessie et le cancer du sein. BMS devrait verser un paiement initial d'un milliard de dollars à Nektar Therapeutics, ainsi qu'un investissement en capitaux de 850 millions de dollars. Nektar pourrait également recevoir des paiements d'étapes d'un montant de 1,78 milliards de dollars. Les deux sociétés se partageront les bénéfices des ventes, à hauteur de 65 % pour Nektar et 35 % pour BMS. Ce dernier conservera l'intégralité des revenus générés par ses propres produits. Les deux sociétés vont également partager les coûts de développement en fonction de la participation de leurs médicaments aux essais. Ainsi, pour les essais incluant uniquement NKTR-214 et Opdivo, BMS prendra en charge 67,5 % des coûts, contre 32,5 % pour Nektar Therapeutics. Pour les essais incluant NKTR-214 avec Opdivo et Yervoy, les sociétés prendront respectivement en charge 78 % et 22 % des coûts de développement. Selon Reuters, la transaction devrait être finalisée au second trimestre 2018. Nektar Therapeutics et BMS collaborent depuis septembre 2016 pour évaluer le potentiel de l'association entre Opdivo et NKTR-214.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Novo Nordisk va licencier 1 300 employés

Novo Nordisk va licencier 1 300 employés

Ce seront finalement 1 300 emplois qui seront supprimés par le géant Danois. Après avoir annoncé, en septembre, le licenciement de 400 personnes au Danemark et en Chine dans le cadre de la restructuration de sa[…]

12/11/2018 | Novo NordiskSocial
Takeda en pourparlers avec l'UE pour acquérir Shire

Takeda en pourparlers avec l'UE pour acquérir Shire

Glenmark inaugure son premier site américain

Glenmark inaugure son premier site américain

Wuxi construit un nouveau centre en Chine

Wuxi construit un nouveau centre en Chine

Plus d'articles