Nous suivre Industrie Pharma

Partenariat entre Almirall et Athenex

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire pharmaceutique espagnol Almirall a signé un accord avec l'Américain Athenex, spécialisé dans les thérapies anticancéreuses. Ce partenariat vise à développer et commercialiser l'inhibiteur de la polymérisation de la tubuline KX2-391, en phase III de développement, pour le traitement de la kératose actinique et autres problèmes de peau. Selon les termes de l'accord, Athenex accordera à Almirall une licence exclusive pour rechercher, développer et commercialiser KX2-391 aux États-Unis et dans les pays européens, Russie incluse. Athenex recevra des frais initiaux et paiements à court terme pouvant aller jusqu'à 55 millions de dollars. L'Américain pourra également toucher 65 M$ pour le lancement et les différentes étapes. Des paiements pour la performance des ventes sont également prévus et sont estimés à 155 M$. Enfin, l'accord prévoit des redevances graduelles basées sur les ventes nettes annuelles. Les taux de redevance, dont le seuil est à 15 %, seront augmentés graduellement avec l'augmentation des ventes. Athenex sera en charge de conduire tous les essais précliniques et cliniques, et ce jusqu'à l'approbation de la FDA. Almirall mettra quant à lui son expertise au service du développement en Europe et de la commercialisation du produit. Les deux sociétés travailleront ensemble à développer des indications supplémentaires et de nouvelles formulations. « Notre leadership dans le champ de la kératose actinique viendra compléter l'expertise d'Athenex dans le développement de médicaments », a déclaré Peter Guenter, directeur général d'Almirall. « Comparé à certaines des options de traitement actuelles pour la kératose actinique, KX2-391 possède une durée de traitement courte et potentiellement un excellent profil d'épisodes adverses, tout en ayant une efficacité comparable », a ajouté Bhushan Hardas, vice-président exécutif R&D et directeur scientifique de la compagnie. En dermatologie, la kératose actinique est l'affection précancéreuse la plus répandue. Elle touche plus de 55 millions d'Américains et représente entre 14 et 29 % des visites chez un dermatologue aux États-Unis.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les laboratoires prêts à payer l'addiction ?

Les laboratoires prêts à payer l'addiction ?

La condamnation de Johnson & Johnson aux États-Unis dans la crise des opioïdes marque la première étape de ce qui pourrait constituer un feuilleton judiciaire. En faisant face à plus de 2000 plaintes, les[…]

PhinC Development lance une filiale à Montréal

PhinC Development lance une filiale à Montréal

Ipsen persiste à Signes

Ipsen persiste à Signes

Glenmark lance un spin-off ambitieux

Glenmark lance un spin-off ambitieux

Plus d'articles