Nous suivre Industrie Pharma

Parfums/Arômes/Investissements pour Bush Boake Allen

Sujets relatifs :

,

Bush Boake Allen (BBA) a démarré le mois dernier sa nouvelle usine de formulation de parfums et arômes à Istanbul, d'un montant de 7,5 millions de dollars. Ce site permet à BBA de s'implanter pour la première fois dans cette région active, même si la crise russe a réduit les ventes en Turquie et au Moyen Orient. Dans le même temps, la compagnie réalise des expansions de capacité ainsi que des modernisations dans 4 usines aux États-Unis, pour un investissement global de 22 M$ d'ici à l'été 1999. A Jacksonville (Floride), l'usine d'arômes à base de terpènes vient d'être modernisée pour un montant de 5 M$, le procédé par batch ayant été remplacé par une distillation en continu. D'autre part, la rénovation et l'automatisation (9 M$) de l'usine d'arômes de Chicago sera achevée en mai prochain. Enfin, deux autres projets sont programmés pour le mois d'août : une amélioration de la productivité sur le site producteur de parfums à Norwood (New Jersey) pour 2 M$, et une expansion permettant de doubler la capacité sur le site de production d'arômes salés de Dallas. BBA s'est également introduit au Mexique en Novembre 1998, en modernisant une usine d'arômes à Atlacomulco. Le groupe est déjà présent en Argentine, au Brésil, au Chili et en Colombie .n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles