Nous suivre Industrie Pharma

OSE Immunotherapeutics collabore avec l'Inserm

H.B.

La société de biotechnologies spécialisée en immuno-oncologie OSE Immunotherapeutics a signé un accord de collaboration avec l'Inserm, sur un projet de recherche portant sur une immunothérapie du cancer ciblant un nouveau récepteur des cellules myéloïdes suppressives (parmi les récepteurs CLR - C-type lectin receptors). Cet accord de recherche, dont le montant demeure confidentiel, est assorti d'une option de licence exclusive et mondiale au profit d'OSE Immunotherapeutics pour la poursuite du projet en développement. Les cellules myéloïdes suppressives ont la capacité de s'accumuler dans le micro-environnement des tumeurs cancéreuses et de déréguler les défenses immunes des lymphocytes T. Ce projet de recherche collaboratif a ainsi pour objectif la mise au point d'un anticorps visant un récepteur de type CLR, pour bloquer les fonctions suppressives des cellules myéloïdes et permettre la réactivation des défenses antitumorales lymphocytaires T. Cette nouvelle cible a été découverte par l'équipe de Régis Josien, directeur du Centre de recherche en transplantation et immunologie de Nantes (UMR 1064, Inserm, université de Nantes), et par Élise Chiffoleau, lors de ses premiers travaux étudiant les mécanismes de tolérance immunologique en transplantation. « Avec l'identification de cette nouvelle cible, nous élargissons notre présence dans le domaine très attractif des cellules myéloïdes et des macrophages, facteurs de mauvais pronostics bien identifiés en cancérologie et dans les mécanismes d'échappement aux immunothérapies actuelles du cancer », a commenté Dominique Costantini, directeur général d'OSE Immunotherapeutics. Selon OSE Immunotherapeutics, l'immunothérapie du cancer pourrait représenter à l'horizon 2023 près de 60 % des traitements contre le cancer, et son marché prévisionnel est estimé à 67 milliards de dollars en 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : AstraZeneca dévoile sa stratégie pour son candidat-vaccin

Covid-19 : AstraZeneca dévoile sa stratégie pour son candidat-vaccin

AstraZeneca a détaillé son plan pour mettre à disposition son futur vaccin au plus grand nombre. Objectif : livrer des premières doses, dès septembre 2020. Après J&J et Moderna, qui ont[…]

26/05/2020 | VaccinsActus Labo
Sanofi va rendre à Regeneron des actions contre 5 Mrds $

Sanofi va rendre à Regeneron des actions contre 5 Mrds $

Roche met la main sur Stratos Genomics

Roche met la main sur Stratos Genomics

Covid-19 : L’efficacité de l’Avigan n’est toujours pas démontrée

Covid-19 : L’efficacité de l’Avigan n’est toujours pas démontrée

Plus d'articles