Nous suivre Industrie Pharma

Organismes génétiquement modifiés/Doutes sur l'efficacité des OGM

Sujets relatifs :

,

Les agriculteurs américains commenceraient à s'interroger sur les bénéfices réels pour eux des semences génétiquement modifiées. " Les contrats d'achat des semences constituent pour nous un chemin dangereux ", a indiqué Dan McGuire, responsable de l'Association américaine des producteurs de maïs. Par ailleurs, les rendements plus élevés des récoltes transgéniques, vantés par l'industrie ne se matérialisent pas toujours. Au contraire, des analyses effectuées dans des champs de soja sur l'ensemble du territoire américain par Charles Benbrook, agro-économiste et consultant de l'Union des consommateurs, montrent qu'en moyenne les rendements des récoltes transgéniques sont inférieurs de 6 à 7 % par rapport aux cultures traditionnelles. Parfois, les modifications génétiques, qui devraient rendre les plantes plus résistantes, ne sont pas aussi efficaces qu'indiqué par les industriels. L'Agence fédérale de protection de l'environnement aurait l'intention de ne pas renouveler l'année prochaine les licences sur 3 ou 4 variétés de maïs Bt (conçu pour résister aux larves d'insectes ravageurs comme la pyrale et la sésamie) sur les 6 commercialisées, car leur efficacité est inférieure aux critères requis. Ces dernières années, les revenus des producteurs ont été malmenés par la restructuration du secteur agrochimique où de nouvelles fusions sont à l'ordre du jour. Auparavant, les producteurs de maïs hybride engrangeaient 85 % des bénéfices, tandis que 15 % seulement allaient à l'industrie. Ce pourcentage a chuté autour de 60 % actuellement pour les agriculteurs tandis que l'industrie garde pour elle 30 à 40 % des gains, a indiqué Charles Benbrook. Cet expert a estimé que d'ici 3 ou 4 ans seulement 20 % des bénéfices seront réservés aux agriculteurs.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles