Nous suivre Industrie Pharma

OPA hostile de Shire sur Baxalta

Camille Boulate

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire irlandais a lancé, mi-août, une OPA hostile de 30 milliards de dollars (26,8 Mrds €) sur Baxalta, après que l’entreprise de biotechnologies américaine spécialisée dans les maladies rares ait refusé une première offre transmise par Shire début juillet. Baxalta s’est vu proposer un échange d’actions : les actionnaires de l’entreprise américaine basée à Deerfield (Illinois) se verraient ainsi proposer en échange de chacun de leurs titres l’équivalent de 0,1687 action Shire. La transaction ferait détenir à Baxalta 37% de la nouvelle entité. L’ex-division de Baxter, indépendante depuis quelques mois et cotée depuis le 1er juillet à la Bourse de New-York a rejeté l’offre de Shire l’estimant sous évaluée. « Le conseil d’administration, en concertation avec ses conseillers juridiques et financiers, a examiné cette proposition et a unanimement déterminé qu’elle n’était pas dans le meilleur intérêt des actionnaires », a réagit l’entreprise. De son côté, Shire estimant que la fusion générerait 20 Mrds $ de ventes par an d’ici à 2020, contre environ 6 Mrds $ de chiffre d’affaires annuel pour chacune des deux entreprises actuellement, a annoncé maintenir sa proposition et précisé « ne pas avoir d’autre choix que de la rendre publique aux actionnaires. Nous estimons qu’ils méritent d’en prendre connaissance et de l’étudier ». Shire entend bien mettre la main sur l’Américain et ainsi rebondir après sa déception rencontrée fin 2014 avec AbbVie, qui avait finalement renoncé à fusionner avec lui. Une déconvenue survenue après la mise en place de plusieurs mesures par l’Administration Obama visant à freiner les opérations permettant aux entreprises américaines de se domicilier fiscalement à l’étranger. Or, c’était cette possibilité d’optimisation fiscale qui avait, en grande partie, motivé AbbVie à mettre la main à la poche pour acquérir Shire pour 32 Mrds £. L’acquisition lui aurait ainsi permis de se domicilier fiscalement en Irlande et de réduire son taux d’impôt effectif de 13%, contre 22 % aujourd’hui. Depuis, Shire a effectué de nouvelles acquisitions, notamment celle de NPS Pharmaceutical pour 5,2 Mrds $.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

Publi-Rédactionnel

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

La nouvelle version de l'isolateur VarioSys (PSI-L 2.0) à de quoi séduire : catalyseurs intégrés, cartouches filtrantes (FiPa) à haute efficacité et système SKANFOG breveté. La[…]

08/07/2020 |
Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Plus d'articles