Nous suivre Industrie Pharma

Oncovita signe avec l’Institut Pasteur

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Oncovita signe avec l’Institut Pasteur

© Pixabay

La collaboration va permettre le développement de virus oncolytiques utilisés en thérapie anti-cancéreuse.

Oncovita, une biotech française, a été sélectionnée par l’Institut Pasteur pour détenir les droits exclusifs mondiaux de la plateforme virale dérivée du vaccin contre la rougeole de la fondation française. Cette plateforme va permettre à Oncovita le développement de virus oncolytiques utilisés en thérapie anti-cancéreuse.

En modifiant le génome du virus vaccinal de la rougeole – le vaccin contre la rougeole étant un des vaccins humains les plus sûrs et les plus efficaces –, le virus oncolytique va permettre de réactiver l’immunité du patient contre sa tumeur. « Nous avons déjà démontré l’efficacité de notre premier candidat (MVP 06-01) dans de nombreux modèles précliniques de tumeurs solides in vitro et in vivo », indique Frédéric Tangy, le fondateur d’Oncovita.

Spin-off de l’Institut Pasteur, Oncovita espère, grâce à cette plateforme, développer, fabriquer et commercialiser différents traitements anti-cancéreux. Les termes financiers de l’accord n’ont pas été dévoilés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Roche signe avec Atea Pharmaceuticals pour 350 M$

Covid-19 : Roche signe avec Atea Pharmaceuticals pour 350 M$

Les deux entreprises vont collaborer pour le développement d'un antiviral actuellement en phase II. Roche et la biotech américaine Atea Pharmaceuticals s'associent pour développer, produire et commercialiser[…]

22/10/2020 | Actus LaboCoronavirus
Pierre Fabre va investir 4,5 M€ pour relocaliser à Gaillac des actifs produits en Allemagne

Pierre Fabre va investir 4,5 M€ pour relocaliser à Gaillac des actifs produits en Allemagne

Servier va investir 100 M€ dans le Daflon à Bolbec

Servier va investir 100 M€ dans le Daflon à Bolbec

Delpharm met la main sur un site polonais de GSK

Delpharm met la main sur un site polonais de GSK

Plus d'articles