Nous suivre Industrie Pharma

OncoMethylome se recentre sur les tests

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

« Développer une entreprise qui peut prendre en mains son propre destin, en étant moins dépendante des priorités et des délais de ses partenaires de licence et en opérant sur un marché de produits haut de gamme en termes de prix et de remboursement ». C'est en ces termes que Jan Groen, p-dg d'OncoMethylome, a annoncé la couleur. La société belge de diagnostic moléculaire est aujourd'hui en pleine métamorphose. Dorénavant, OncoMethylome veut se concentrer sur le développement et la commercialisation de tests de diagnostic au détriment de la R&D pour les applications de dépistage des cancers et pour les biomarqueurs. Ces activités « historiques », comme le rappelle la société, sont aujourd'hui considérées comme trop dépendantes des partenaires et donc plus hasardeuses. En revanche, sa plateforme propriétaire de méthylation d'ADN restera au cœur du dispositif pour le développement des tests de diagnostic et favoriser une croissance rapide. Dernièrement, OncoMethylome a conclu un accord avec Self-Screen pour un test de dépistage du cancer du col de l'utérus, et un accord avec Roche pour l'utilisation d'un test de méthylation dans le cadre du développement clinique d'Avastin dans le cancer du cerveau. OncoMethylome devrait dévoiler une stratégie bien plus précise au début de l'automne. En attendant de discerner tous les aspects opérationnels de ce recentrage, la société a d'ores et déjà précisé qu'elle pourrait changer de nom, et surtout qu'elle consoliderait ses opérations en Belgique. Sa filiale néerlandaise sera ainsi fermée d'ici à fin 2010. Financièrement, ce recentrage lui permettra de réduire ses dépenses de R&D, mais fera chuter les revenus de licence. Du coup, la société table sur un chiffre d'affaires stable même si elle espère un résultat net en croissance de 20 %. Au premier semestre, OncoMethylome a enregistré un chiffre d'affaires de 1,26 million d'euros, pour une perte nette de 5 M€. Sa trésorerie s'élève en revanche à plus de 14 M€.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles