Nous suivre Industrie Pharma

Oncologie : Synta scelle un partenariat majeur avec GSK

Sujets relatifs :

,
Synta vient de signer un contrat avec GlaxoSmithKline (GSK) pour développer son médicament candidat le plus avancé, le STA-4783.
GSK ne lésine pas pour s'accaparer ce médicament : il pourrait débourser plus d'un milliard de dollars (713 millions d'euros) pour le commercialiser au niveau mondial, hors Etats-Unis, et pour étendre les recherches à d'autres indications thérapeutiques. « Ce partenariat renforce notre pipeline mature en oncologie, qui inclut 10 programmes en phase III », a déclaré Moncef Slaoui, président de la R&D chez GSK. Cette petite molécule, la première d'une nouvelle classe thérapeutique, bénéficie d'une procédure “fast track”. Elle devrait entrer en phase III dans le mélanome métastasique. Aucun traitement n'est à ce jour pleinement efficace contre ce cancer de la peau. Le STA-4783 est une molécule injectable qui entraîne l'apoptose des cellules en provoquant des niveaux de stress oxydatifs élevés dans les cellules. « GSK et Synta partagent la même vision sur le potentiel du STA-4783 pour différentes indications. Les résultats de la phase IIb sur ce produit en combinaison avec du paclitaxel ont montré une double progression du taux de survie et nous autorise à croire au fort potentiel de cette molécule, comme une nouvelle option thérapeutique dans le traitement du cancer », a déclaré Safi Bahcall, p-dg de Synta. Des essais de phase II dans d'autres indications sont programmés. C.G.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles