Nous suivre Industrie Pharma

Oncologie : faux-pas clinique pour Tarceva de Genentech, OSI Pharma et Roche

Sujets relatifs :

, ,
Genentech, OSI Pharmaceuticals et Roche viennent d'annoncer que Tarceva (erlotinib) n'avait pas pu atteindre les objectifs cliniques primaires (augmentation de la durée de survie) fixés par l'étude de phase III évaluant l'efficacité du traitement en association avec d'autres chimiothérapies chez des patients souffrant de cancer non à petites cellules (Etude Tribute). Cette étude était menée par Genentech aux Etats-Unis et Roche en Europe, OSI Pharmaceuticals ayant été à l'origine de la découverte du composé, un inhibiteur du récepteur à l'EGF (epidermal growth factor). Genentech, qui s'est déclarée « déçue mais pas totalement surprise » par ce résultat, va continuer le développement du produit. Parmi les différents essais cliniques menés par les partenaires, dans différents types de cancer, les résultats d'une étude de phase III dans le traitement de première intention du cancer métastatique du pancréas, en association avec la gemcitabine, doit délivrer ses résultats à la mi-2004. Malgré l'optimisme des dirigeants de la compagnie, les investisseurs ont durement pénalisé Genentech, provoquant un chute sensible du cours de son action. Investisseurs qui avaient, à l'inverse, salué deux jours avant cette annonce, le dépôt auprès de la FDA du dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché d'un autre anticancéreux, Avastin (bevacizumab), qui bénéficie de la procédure d'enregistrement accélérée. Ainsi que l'avis positif, donné début septembre par le comité consultatif de la FDA concernant l'homologation de Raptiva (efazulimab), dans le traitement du psoriasis. Genentech précise par ailleurs que cet événement malheureux n'aura aucune influence sur ses prévisions de résultats financiers. La compagnie avait estimé en début d'année ainsi que ses ventes annuelles devraient dépasser les 3 milliards de dollars en 2003, puis 4 Mrds $ en 2005. Dans le même temps, la filiale de Roche s'attend à une croissance annuelle d'au moins 20 % de son résultat net par action pour la période 2003-2005. A plus long terme, pour la période allant de 2005 à 2010, ce chiffre devrait enregistrer une croissance annuelle à deux chiffres. La compagnie a réalisé en 2002 une hausse de son chiffre d'affaires de 23 % à 2,7 Mrds $, pour un résultat net pro forma en augmentation de 20 % à 492,6 M$.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles