Nous suivre Industrie Pharma

Oncologie : Celgene croque Pharmion pour 2,9 Mrds $

Sujets relatifs :

,
Oncologie : Celgene croque Pharmion pour 2,9 Mrds $

L'américain Celgene vient de racheter son compatriote Pharmion pour près de 2,9 milliards de dollars (2 Mrds €). L'acquisition, réalisée sous forme d'un mélange d'actions à 72 $ l'unité et de numéraire, devrait être finalisée d'ici juin 2008 et effective en 2009. Cette nouvelle concentration du secteur pharmaceutique en mal de nouveaux produits va renforcer l'un des groupes les mieux valorisés sur la place boursière. Le montant de l'acquisition s'élève à près de dix fois le montant des ventes annuelles réalisées par Pharmion. En effet, celui a enregistré des ventes de 255 M$ (172 M€) en 2006 et enregistré une perte de 91 M$ (61 M€). Celgene renforce son portefeuille en oncologie en absorbant son partenaire sur des contrats de licence clés. En rachetant Pharmion, il reprend le contrôle de deux molécules qu'il a lui-même développées mais qui étaient commercialisées par Pharmion (voir encadré): Revlimid (lenalidomide) et Thalomid (thalidomide). Il met par la même occasion la main sur Vidaza (azacitidine en suspension injectable), pas encore commercialisé mais dont la demande d'AMM a été déposée aux États-Unis dans le traitement des syndromes myélodysplasiques (SMD). Une AMM européenne est attendue d'ici à la fin de l'année. Une étude de phase III pour le traitement de cette maladie pour des cas « à haut risque » enregistre de bons résultats en termes de survie des patients. Vidaza, un potentiel blockbuster D'autres programmes de développement sur cette molécule en oncologie sont en cours. Ces trois médicaments vont permettre à Celgene « d'accélérer la croissance de son activité et de ses bénéfices sur les 5 ans à venir. Nos infrastructures mondiales vont porter le potentiel thérapeutique et commercial du portefeuille de Pharmion, notamment grâce à Vidaza qui pourrait devenir une thérapie majeure ». D'autres médicaments importants vont générer des revenus significatifs pour Celgene dans le traitement de l'hyperactivité (ADHD) ou de la narcolepsie: Focalin (hydrochloride de dexméthylphénidate) développé en partenariat avec Glaxo-SmithKline, et Ritalin (méthylphénidate). Le pipeline de Celgene va également être étoffé en hématologie et dans le traitement de certaines tumeurs solides. Le pipeline inclut Amrubicin, une anthracycline de troisième génération en phase II de développement clinique contre le cancer du poumon à petites cellules (SCLC). MGCD0103, un inhibiteur sélectif de l'histone deacetylase (HDAC) est en phase II dans le traitement des tumeurs hématologiques malignes et de tumeurs solides. C.G.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles