Nous suivre Industrie Pharma

Oligonucléotides : Agilent entre sur le marché avec le rachat de SynPro

Sujets relatifs :

,
Le fournisseur d'équipements et de services analytiques Agilent Technologies sort de son pré carré et fait son entrée sur le marché de la synthèse à façon d'oligonucléotides. Il vient en effet de racheter, pour un montant non dévoilé, la jeune société américaine SynPro, créée en décembre 2005. Cette dernière dispose à Boulder (Colorado) d'une usine dont les capacités permettent la synthèse de lots cliniques de médicaments à base d'ARN ou d'ADN. Elle permettra à Agilent, qui vise principalement les sociétés de biotechnologies émergentes, d'offrir divers services associés à cette activité (développement de procédés, de méthodes analytiques, études de stabilité, soutien réglementaire…). « Agilent considère la synthèse d'ARN comme une excellente opportunité de croissance », s'explique John Eaton, vice-président Développement des affaires du groupe. Selon ses prévisions, ce marché, évalué à environ 700 M$ de ventes au niveau mondial en 2006, devrait progresser de 10 à 20 % par an. Un secteur sur lequel sont déjà présents nombres d'acteurs de la chimie fine pharmaceutique, à l'instar de Lonza, Dowpharma ou encore Eurogentec et Dalton Pharma Services. Ce dernier vient d'ailleurs d'inaugurer au Canada une unité de production similaire à celle de SynPro.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles