Nous suivre Industrie Pharma

Obtenir de l'eau PPI par technologie membranaire

Dinhill On

Le spécialiste du traitement de l'eau BWT va lancer au niveau mondial son modèle OsmoVision à destination de la pharmacie. Il s'agit de la première étape d'une série programmée d'innovations de BWT afin de mieux répondre aux besoins des utilisateurs et à l'évolution de la réglementation sur l'eau pour préparations injectables.

Disposer de la plus large gamme de solutions pour la production d'eau pour préparations injectables. Telle est l'ambition de la société autrichienne BWT, spécialisée dans les technologies de traitement de l'eau. L'entreprise s'apprête à commercialiser, à compter de la rentrée 2016, plusieurs nouveaux produits destinés à l'industrie pharmaceutique. « Les innovations que nous allons lancer sur le marché anticipent l'évolution de la réglementation européenne sur la production d'eau pour préparations injectables (EPPI). En avril 2017, la distillation ne sera plus le seul moyen de produire de l'EPPI exempte d'endotoxines », explique Raphaël Gallais, directeur commercial pour le marché Industrie de BWT. Avant de poursuivre : « Il sera désormais possible d'obtenir de l'eau PPI via un triptyque technologie membranaire-électrodéionisa-tion-ultrafiltration des technologies à membranes. Nous avons donc décidé d'élargir notre catalogue pour la pharmacie avec ce type de solution ». Dans ce cadre, BWT a développé un système innovant de production d'eau pure ou ultrapure : l'OsmoVision.

Le nouvel équipement de BWT se caractérise par le chaînage de trois principes de purification. « Notre produit OsmoVision intègre la technologie brevetée Septron BioSafe, combinant en un seul module l'unité de déionisation et celle d'ultrafiltration. Ces deux opérations sont précédées en amont par un dispositif d'osmose inverse permettant de réduire la présences de particules, de germes et de molécules pyrogènes », détaille Raphaël Gallais. Avant de continuer : « Le système procure une qualité physico-chimique et bactériologique accrue de l'eau purifiée produite », Une autre des particularités de l'OsmoVision, c'est qu'il intègre un module de désinfection en continu dénommé Sanitron. « Ce dispositif permet de créer in situ une solution désinfectante chlorée sans l'utilisation de produits chimiques, via la récupération des oxydants lors de l'étape de déionisation », indique Raphaël Gallais. Doté d'une capacité comprise entre 3 000 et 10 000 litres par heure, cet équipement innovant aide l'utilisateur à réduire les coûts opérationnels et environnementaux, grâce à une efficacité énergétique accrue et un système de récupération d'eau au niveau de l'osmoseur. « L'OsmoVision procure une sécurité bactériologique accrue du procédé via l'absence de zone morte pouvant favoriser une nidification possible des bactéries », complète Raphaël Gallais.

 

Une gamme élargie de distillateurs

 

Outre l'OsmoVision, BWT va lancer sur le marché le MultiStill, un distillateur à multiples effets fonctionnant sur le principe de « film tombant ». L'eau d'alimentation est d'abord préchauffée par des échangeurs avant d'atteindre une colonne de vaporisation. En entrant dans cette colonne, l'eau est convertie en vapeur avant d'être condensée en EPPI. Doté d'un séparateur de gouttelettes et d'un échangeur centrifuge, le MultiStill est ainsi pourvu d'une capacité de production comprise entre 100 à 13 000 l/h. Ce modèle vient compléter la gamme de distillateurs multi-effets de BWT, dont notamment le Multitron. Il s'agit d'un distillateur à circulation naturelle, capable de produire de 100 à 15 000 l par heure. Constitué de 1 à 8 colonnes de distillation, il est équipé d'un système de contrôle PLC permettant de rejeter tout distillat avec une conductivité excessive ou une température non satisfaisante. De plus, le Multitron offre une flexibilité accrue sur les utilités, s'adaptant aussi bien à des procédés de chauffage par vapeur, électricité ou eau surchauffée. Enfin, BWT s'apprête à commercialiser son modèle VacoTron de distillateur par thermocompression. Il repose sur l'utilisation d'un compresseur pour générer de la vapeur à haute pression. Cette vapeur, possédant une température plus élevée que l'évaporateur, se condense en eau PPI sur les parois de la cuve.

Avec ses solutions de production d'eau pour préparations injectables, BWT se tient prêt à répondre aux besoins des industriels de la pharmacie. « Nous sommes actuellement les seuls sur le marché à disposer de l'ensemble des technologies disponibles pour la production d'EPPI », indique Raphaël Gallais. Avant de conclure : « Sachant que certains acteurs du secteur pharmaceutique tels que Sanofi prévoient d'investir dans les nouveaux modes de production d'EPPI, nous sommes plutôt optimistes sur la croissance de notre activité et le développement de nouveaux marchés ».

LES TECHNOLOGIES DE BWT

- échange d'ions - osmose inverse - électro-déionisation - ultrafiltration - distillation - génération de vapeur propre - désinfection (thermique, chimique ou ozone in situ)

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le Connex'lab, un pas de plus vers l'industrie du futur

Le Connex'lab, un pas de plus vers l'industrie du futur

Souhaitant concrétiser la notion d'usine 4.0 ou d'usine du futur, le groupe 4CAD, accompagné de ses 16 partenaires, a récemment présenté ses solutions au sein du Connex'lab, pour répondre[…]

Un sac de transfert à usage unique

Un sac de transfert à usage unique

Un nouvel analyseur de carbone organique

Un nouvel analyseur de carbone organique

Un thermomètre infrarouge léger

Un thermomètre infrarouge léger

Plus d'articles