Nous suivre Industrie Pharma

Objectifs 2000/Roche affiche une hausse de 17 % de son CA au 1er trimestre

Sujets relatifs :

,

Le groupe pharmaceutique et chimique suisse Roche a affiché une hausse de son chiffre d'affaires de 17 % au premier trimestre 2000 à 7,48 Mrds FS (4,67 Mrds €), contre 6,40 Mrds FS au premier trimestre 1999. Le groupe avait déjà indiqué que le chiffre d'affaires pour 1999 avait progressé de 12 % à 27,6 Mrds FS et le bénéfice consolidé de 31 % à 5,8 Mrds FS (Chimie hebdo n°85, p.12). Au premier trimestre 2000, les ventes de sa principale division, la division pharmacie, ont augmenté de 700 MFS à 4,6 Mrds FS en hausse de 18 %. Les 250 MFS de chiffre d'affaires générés par le produit contre l'obésité, Xenical, ont contribué à ce résultat. Le Tamiflu (antigrippal) a été lancé avec succès aux Etats-Unis. Le chiffre d'affaires de Genentech, dont Roche, après la vente de 19 millions d'actions en mars, détient 59 % du capital, a de nouveau enregistré une progression à deux chiffres, notamment grâce au lancement réussi de l'Herceptin, premier anticorps monoclonal contre le cancer du sein. Pour Roche Diagnostics, par rapport à un marché mondial qui ne se développe que lentement, la croissance est encore une fois nettement supérieure : +21 %, à 1,43 Mrd FS. Le secteur conforte ainsi sa place de leader mondial. De plus, le groupe vient de conclure un accord avec le groupe autrichien AVL en vue d'acquérir sa division Medical Instruments, l'un des premiers fournisseurs d'analyseurs des gaz sanguins et d'électrolytes. Selon Heino von Prondzynski, chef de la division Roche Diagnostics, cette acquisition " va asseoir la position de Roche sur le marché des produits diagnostiques et renforcer la présence de la société aux points les plus critiques de la prestation de soins, à savoir les services d'urgence, les unités de soins intensifs et les salles d'opération ". Roche Patient Care a conforté notamment sa position de numéro un dans la surveillance du diabète. Enfin, les vitamines et produits chimiques fins ont maintenu leurs positions à 915 MFS (+7 %) et les parfums et arômes ont confirmé les bons résultats des trimestres précédents (à 572 MFS, +13 %). Sauf événements extraordinaires, Roche s'attend à ce que ses résultats soient à nouveau bons en 2000. La division Parfums et arômes devrait être introduite le 8 juin à la Bourse suisse et former une société indépendante sous le nom de Givaudan, a confirmé par ailleurs Roche. Cette transaction doit être approuvée par les actionnaires de Roche, lors de l'Assemblée générale en mai. Par suite de la décision de mettre Givaudan sur le marché, un dividende extraordinaire de 15,30 francs suisses brut doit être distribué, constitué de 10 francs suisses de valeur nominale de l'action Givaudan et de 5,39 francs suisses d'impôt anticipé, payés directement par Roche. Ce dividende extraordinaire donne droit, pour les détenteurs de titres Roche, à une action nominative de Givaudan par action au porteur ou bon de jouissance Roche.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles