Nous suivre Industrie Pharma

Novo Nordisk délaisse les maladies inflammatoires

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire danois va stopper le développement de ses composés dans le domaine des maladies inflammatoires. Il souhaite désormais se concentrer dans la recherche sur le diabète.

Novo Nordisk jette l’éponge dans ses activités de recherche sur les maladies inflammatoires. Le laboratoire danois a annoncé qu’il allait arrêter la totalité de ses programmes dans cette aire thérapeutique. Cette décision impactera environ 400 salariés. « Novo Nordisk estime qu’il sera possible d’offrir d’autres postes au sein de la société à plus de la moitié des employés touchés », a précisé le groupe. En juin 2014, le groupe danois recensait 40 700 salariés au niveau mondial, dont environ 18 % dans les activités de recherche et développement. Novo Nordisk s’attend à enregistrer des coûts non récurrents de 700 millions de couronnes danoises (94 M€) en 2014, liés à ce désengagement. Il fait suite à une revue stratégique initiée après l’annonce de l’arrêt du programme du groupe le plus avancé dans le domaine des maladies inflammatoires. Il s’agit du composé anti-IL-20, qui était en phase d’essais cliniques IIb pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Novo Nordisk a expliqué le 9 août, lors de la publication de ses résultats semestriels (voir encadré), que ce composé n’avait pas montré d’effet significatif par rapport au placebo dans la réduction des signes et symptômes de la maladie. De fait, cet essai n’a pas pu confirmer les données d’efficacité obtenues lors du précédent essai de phase IIa. « L’arrêt de l’anti-IL-20 retarde notre possible entrée sur le marché au plus tôt à fin 2020 pour les thérapies anti-inflammatoires », a regretté Mads Krogsgaard Thomsen, vice-président exécutif et directeur scientifique de Novo Nordisk.

Bénéfice en hausse au 1er semestre

Le laboratoire danois a publié début août ses résultats du premier semestre. Son bénéfice net a progressé de 6 %, à 13,5 milliards de couronnes danoises (1,8 Mrd €). De même, le résultat opérationnel s’est établi à 16,8 Mrds DKK, en hausse de 6 %. Les ventes ont, elles, légèrement augmenté de 1 %, à 42 Mrds DKK.



En dehors de cette molécule, le pipeline du laboratoire dans le domaine inflammatoire comprend trois autres composés en phase I et II d’essais cliniques, focalisés sur le traitement de la maladie de Crohn, du lupus érythémateux disséminé et de la polyarthrite rhumatoïde. Malgré ce désengagement, Novo Nordisk ne semble pas pour autant mettre de côté ses autres activités de recherche. « Des opportunités significatives non satisfaites demeurent dans le diabète, notamment dans la prévention, l’obésité et les complications du diabète. Nous avons donc décidé de focaliser davantage nos efforts de R&D dans le diabète qui est notre principale activité », a révélé Mads Krogsgaard Thomsen. Le groupe n’a cependant pas dévoilé de projets concrets visant à renforcer cette activité. Dans le domaine du diabète, le pipeline de Novo Nordisk comprend 12 composés en développement, dont trois en cours de lancement commercial, trois en phase III d’essais cliniques, un en phase II et cinq en phase I.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles