Nous suivre Industrie Pharma

Novartis Venture Fund a investi 28 millions d'euros en 2003

Sujets relatifs :

,
Novartis Venture Fund, le fonds de capital-risque du groupe pharmaceutique, annonce avoir accordé 28 millions d'euros en 2003 à huit sociétés.
Cette liste se compose de l'allemand Atugen (technologies de "Gene Silencing" via des molécules antisense, des siRNA, et vectorisation de molécules) et de sept start-up américaines : Catalyst Biosciences (protéases), GalileoPharma (maladies inflammatoires) GlycoMimetics (détermination et screening de glycomimétiques), Kémia (inhibiteurs de protéines), Miikana Therapeuticals (traitements anticancéreux d'origine biologique), Nura (traitements de maladies neurodégénératives dirigés contre les GPCR, ou G Protein Coupled Receptors) et Syrrx (drug discovery dans le domaine du cancer, des maladies inflammatoires et métaboliques). Depuis sa création fin 1996, Novartis Venture Fund a attribué 173 millions d'euros à 127 sociétés, dont 82 en prises de participation et 45 en prêts. La moyenne d'intervention par dossier se situe à 1,1 million d'euros dans les fonds généraux "start-up" et "spin-off" et à 2,5 millions d'euros dans le Bioventure Fund, dédié aux biotechnologies depuis 2000. Conçu pour soutenir financièrement la création d'entreprise parmi les chercheurs dont Novartis s'est séparé au moment de la fusion Sandoz-Ciba, le fonds s'est depuis ouvert aux start-up sans lien historique avec le groupe. Christian Robischon

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles