Nous suivre Industrie Pharma

Novartis renforce sa division avec Genoptix

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire suisse entend se muscler dans le diagnostic. Novartis a lancé une offre amicale pour l'acquisition de Genoptix Medical Laboratory, une société californienne cotée et spécialisée dans les tests diagnostic destinés aux hématologistes et oncologistes. Novartis offre 25 $ par action, soit un bonus de 27 % sur la valeur du titre Genoptix juste avant l'annonce. Ce qui valorise la société à 330 millions de dollars (241 M€). L'acquisition de 100 % du capital représenterait une transaction de 470 M$. L'offre est cependant conditionnée à l'acquisition d'une simple majorité dans le capital. Le Conseil d'administration de Genoptix a d'ores et déjà recommandé à ses actionnaires d'accepter la proposition de Novartis. La conclusion de l'acquisition est entrevue au premier semestre 2011.

Basée à Carlsbad, en Californie, Genoptix recense environ 500 employés et a généré un chiffre d'affaires de 184,4 M$ en 2009, et de 148 M$ sur les neuf premiers mois 2010. Ses ventes sont essentiellement cantonnées à l'Amérique du Nord, seulement 1 % étant générés en dehors. La société s'est spécialisée dans les diagnostics de cancers comme ceux de la moelle osseuse, du sang et les leucémies. Sans déménager ni la société ni ses infrastructures productives et de R&D de Carlsbad, Novartis envisage d'intégrer Genoptix dans sa business unit Molecular Diagnostics liée à la sous-division Oncologie au sein de sa division Pharmacie. Le laboratoire suisse agrandira ainsi son portefeuille de produits et de services de diagnostics, ses diagnostics compagnons, et se renforcera dans les « programmes de traitements individualisés », selon Novartis.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles