Nous suivre Industrie Pharma

Novartis pourrait être suspendu au Japon

A.F. avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

D'après des sources du ministère nippon de la Santé citées par l'AFP, la filiale japonaise Novartis Pharma pourrait être suspendue d'activité pendant une quinzaine de jours. Elle aurait négligé de déclarer dans les délais les effets secondaires graves présentés par 3 264 patients traités par des médicaments contre le cancer. Cette affaire concerne essentiellement trois produits : le Glivec (imatinib mésylate), le Tasigna (nilotinib) et l'Afinitor (everolimus). Le groupe avait déjà reçu un ordre d'amélioration de ses activités, après un premier rapport sur ces oublis de déclarations. En 2014, il avait en effet révélé que 2 579 cas d'effets secondaires graves, dont un mortel, avaient été passés sous silence en 2002. Comme le nombre final d'effets secondaires rapportés est plus élevé, le ministère pourrait s'orienter vers une suspension d'activité. Novartis ne pourrait alors plus vendre une grande partie de ses médicaments au Japon durant la période de suspension. En 2013, Novartis avait aussi été accusé d'avoir falsifié les données d'études cliniques de son traitement de l'hypertension Diovan, puis avait été inculpé, avec un de ses employés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

L’indépendance sanitaire est un sujet phare aux Etats-Unis. Elle entre dans le cadre de la stratégie America First du président Donald Trump. A ce titre, la société publique de fabrication de[…]

19/05/2020 | CoronavirusCovid-19
Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Plus d'articles