Nous suivre Industrie Pharma

Novartis et UCB condamnés à Paris

A.F. avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

Les laboratoires Novartis et UCB ont été contraints par la Cour d'appel de Paris à verser des indemnités à une personne victime du Distilbène (diéthylstilbestrol) et souffrant d'un cancer de l'utérus. Cette hormone de croissance de synthèse a été prescrite dans les années 40 à 80 à certaines femmes enceintes pour prévenir les naissances prématurées, les fausses couches et les hémorragies. Elle était à l'époque commercialisée par Ucepha (aujourd'hui UCB Pharma) et Borne (aujourd'hui Novartis). Par la suite, l'hormone a finalement été identifiée comme nocive, provoquant notamment des cancers du vagin et du col de l'utérus et des malformations génitales. Les deux laboratoires ont donc été condamnés à payer 188 000 € à la plaignante ainsi que 21 000 € à ses proches et 15 000 € pour les frais de justice. En parallèle, une autre plaignante souffrant de complications obstétricales a en revanche été déboutée. « L'ensemble des éléments soumis à la cour ne peuvent constituer des présomptions graves, précises et concordantes de son exposition effective à la molécule litigieuse », a expliqué la Cour de Paris. En 2011, la Cour d'appel de Versailles avait déjà condamné UCB dans le cadre d'une naissance très prématurée d'un garçon.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

206 sites de production pharmaceutique en France

Exclusif

206 sites de production pharmaceutique en France

Où produit-on des médicaments sur le territoire français ? Qui sont les plus gros acteurs ? Quelles sont leurs spécialités ? … Comme chaque année, Industrie Pharma réactualise une liste de[…]

16/10/2020 | ENTREPRISESActus Labo
Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

AstraZeneca investit 26 M€

AstraZeneca investit 26 M€

GTP investit sur son site de Labège

GTP investit sur son site de Labège

Plus d'articles