Nous suivre Industrie Pharma

Novartis bâtit sa croissance sur les thérapies innovantes

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Novartis bâtit sa croissance sur les thérapies innovantes

© Novartis

Le laboratoire suisse a présenté des données globalement en hausse pour son exercice 2018. L'an dernier a vu Novartis mener plusieurs opérations majeures pour se renforcer dans les médicaments innovants.

Beaucoup de changements en 2018 pour le groupe Novartis. Alors qu'un nouveau directeur général, Vasant Narasimhan, a pris sa tête en février, le laboratoire suisse a accéléré sa transformation pour se recentrer « sur le développement et le lancement de médicaments représentant une percée thérapeutique ainsi que sur la création d'un accès mondial à ces médicaments novateurs ». C'est ainsi que l'année 2018 a été marquée par la cession à GSK, pour 13 milliards de dollars, de la participation de Novartis dans leur coentreprise dans l'automédication (CPH n°838). Ces capitaux ont été employés pour soutenir la croissance des plateformes de traitements de pointe de Novartis, à travers l'acquisition de la thérapie génique d'AveXis (CPH n°840), de la thérapie par radioligands développée par AAA et Endocyte (CPH n°861) et l'accroissement des capacités de production à l'échelle mondiale de la thérapie cellulaire Kymriah.

Hausse du chiffre d'affaires net de 5 % à 51,9 Mrds $

En outre, un projet de spin-off de la division Alcon, spécialisée dans l'ophtalmologie, a été annoncé pour une réalisation attendue au 1er semestre 2019 (CPH n°856). Quant à sa division Sandoz, elle a commencé sa transformation en remodelant son portefeuille avec la cession de médicaments sous forme de solides aux États-Unis, et un recentrage sur la biopharmacie, tout en adoptant une structure de coûts plus légère. Dans ce contexte de transformation, Novartis a enregistré, en 2018, une hausse de son chiffre d'affaires net de 5 % à 51,9 Mrds $ (à taux de change constant, tcc), soutenue par la performance de ses moteurs de croissance. Au coeur de sa division Innovative Medecines, l'activité Pharmaceuticals a progressé de 7 % (tcc), impulsée par Cosentyx à hauteur de 2,8 Mrds $ (+36 % tcc) et Entresto pour 1 Mrd $ (+102 % tcc). De son côté, l'activité Oncology a crû de 9 % (tcc), soutenue par l'acquisition d'AAA et le succès de Promacta/Revolade (1,2 Mrd $, +35 % tcc) et de Tafinlar + Mekinist (1,2 Mrd $, +31 % tcc). Le résultat opérationnel recule de 5 % à 8,1 Mrds $ en raison « de transactions de fusion-acquisition et des restructurations », explique Novartis qui préfère faire appel au résultat opérationnel core qui croît de 8 % à 13,8 Mrds $. Le résultat net ressort à 12,6 Mrds $ en hausse de 64 %, grâce à un gain net de 5,7 Mrds $ provenant de son désengagement de l'automédication. Le free cash-flow est en progression de 12 % à 11,7 Mrds $, soutenu par les flux de trésorerie importants provenant des activités opérationnelles.

En ce qui concerne les prévisions 2019, hors Alcon et activités de Sandoz aux États-Unis, le chiffre d'affaires net du groupe devrait afficher une croissance à un chiffre dans le milieu de la fourchette (tcc). Par division, Innovative Medicines devrait aussi croître à un chiffre dans le milieu de la fourchette. Sandoz devrait afficher une croissance comparable à celle de 2018 (-2 % à 9,9 Mrds $ en 2018). Enfin, la croissance du résultat opérationnel core est attendue à un taux à un chiffre entre le milieu et le haut de la fourchette (tcc). En attendant, l'année 2019 a démarré sur les chapeaux de roues. Novartis a fait une offre à la mi-janvier pour acquérir le CDMO français CellforCure, propriété du laboratoire LFB spécialisée dans la production de thérapies géniques et cellulaires, avec des installations aux Ulis, dans l'Essonne (CPH n°870).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Novasep et Theravectys concluent un nouvel accord de licence

Novasep et Theravectys concluent un nouvel accord de licence

Afin de répondre à la demande croissante en vaccins, immunothérapies et thérapies géniques à base de lentivecteurs, Novasep, fournisseur de services et technologies pour l’industrie des sciences de[…]

18/04/2019 | PartenariatNovasep
Ajinomoto investit dans les oligonucléotides

Ajinomoto investit dans les oligonucléotides

Premier investissement pour InnoBio 2

Premier investissement pour InnoBio 2

Catalent s’offre Paragon pour 1,2 milliard de dollars

Catalent s’offre Paragon pour 1,2 milliard de dollars

Plus d'articles