Nous suivre Industrie Pharma

Novacyt réorganise son portefeuille de produits moléculaires

Raphaëlle Maruchitch

Le laboratoire français va développer et commercialiser six des tests acquis via sa nouvelle filiale Primerdesign.

Dans la suite logique de l'acquisition de Primerdesign annoncée en janvier 2016 , le spécialiste français des diagnostics cliniques Novacyt réorganise son activité de R&D. Il s'agit en particulier de son portefeuille de produits moléculaires. Six tests sont concernés, concernant différentes maladies infectieuses (le papillomavirus humain (HPV) à large spectre, le virus Zika, un test multiplexe différenciant Zika de la dengue et du chikungunya, l'aspergillose, la pneumocystose). Novacyt a ainsi sélectionné ces premiers diagnostics moléculaires en visant le marché des tests cliniques, prévoyant un premier lancement en 2017. Il s'agit de marchés jugés porteurs, qui affichent de bonnes croissances prévisionnelles. Par exemple, Novacyt indique que le marché global du test PAP (examen des cellules du col de l'utérus) et de l'HPV devrait s'établir à 4,5 Mrds $ en 2020, affichant d'ici là un taux de croissance annuel moyen de 6,6% (d'après le rapport d'analyse HPV testing et pap test market, de MarketsAndMarkets). Quant au test Zika, la demande de marquage CE pour diagnostic in-vitro (CE-IVD) est en cours et devrait aboutir début 2017. En outre, Novacyt précise que le projet de soumettre une demande auprès de la FDA est à l'étude pour l'utilisation en urgence du test Zika (Emergency Use). La commercialisation de l'ensemble des tests sera effectuée à travers les canaux de distributions que possède déjà Novacyt.

 

La possibilité de tripler ses capacités de production

 

Le groupe français avait acquis le britannique Primerdesign en mai 2016 pour un montant d'environ 13 M€, après avoir effectué une levée de fonds de 7,75 M€ via l'émission de nouvelles actions. En outre, l'acquisition avait déclenché un investissement de 1,4 M€ de la part d'un de des actionnaires existants de Novacyt. Depuis, il avait renforcé sa toute récente filiale en l'installant dans de plus vastes locaux de 800 m2, ouvrant par la même la possibilité de tripler ses capacités de production et offrant à Primerdesign des installations de production accrues, avec une chambre stérile et des nouvelles capacités de lyophilisation dans le but de soutenir le développement et la commercialisation de diagnostics moléculaires cliniques. Les laboratoires et les bureaux de Primerdesign sont situées à Southampton (Royaume-Uni).

En 2015, Novacyt a réalisé un chiffre d'affaires de près de 8,9 M€. Celui-ci avait quasiment doublé par rapport à l'année précédente, à la suite d'une acquisition antérieure à celle de Primerdesign : celle de la société britannique spécialisée dans la médecine personnalisée Lab21, finalisée en juin 2014. Au premier semestre 2016, Novacyt poursuit sur sa lancée en enregistrant une forte croissance (11 %) - cette fois-ci engendrée par l'acquisition de Primerdesign - supérieure de 5 % comparée à l'année 2015, portant le chiffre d'affaires à 5 M€. En effet, le rachat a compté pour les deux premiers mois de son intégration pour 20 % du chiffre d'affaires consolidé du groupe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Aspen investit 65 millions d’euros dans son site normand

Aspen investit 65 millions d’euros dans son site normand

En présence de la secrétaire d’état auprès du ministre de l’Economie et des Finances, Aspen a inauguré un nouveau bâtiment sur son site de Notre-Dame de Bondeville, destiné à la[…]

18/06/2019 | AspenAnesthésiques
Les enjeux de l'alliance entre Sanofi et Google

Les enjeux de l'alliance entre Sanofi et Google

Pas de risque avec la nouvelle formule du Levothyrox selon l’ANSM

Pas de risque avec la nouvelle formule du Levothyrox selon l’ANSM

Nouvel accord entre Genmab et Janssen

Nouvel accord entre Genmab et Janssen

Plus d'articles