Nous suivre Industrie Pharma

Nouveau scandale pour Novartis au Japon

A.F. avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

Le géant pharmaceutique suisse défraye une nouvelle fois la chronique au Japon. Alors qu'il est déjà accusé d'avoir falsifié les données d'études cliniques de son traitement de l'hypertension Diovan (varlsartan), Novartis vient de révéler que 2 579 cas d'effets secondaires graves, dont un mortel, avaient été passés sous silence en 2002.

Cette affaire concerne essentiellement trois anticancéreux : le Glivec (imatinib mésylate, 1 313 cas), le Tasigna (nilotinib, 514 cas) et l'Afinitor (everolimus, 261 cas). En outre, des soupçons portent sur 6 118 autres cas, qui sont actuellement en cours d'examen.

Selon Novartis, les services marketing avaient eu accès à ces informations, mais n'avaient pas jugé bon de les relayer à la division compétente. De fait, Novartis a présenté au ministère nippon de la Santé une série de mesures, dont une meilleure formation des salariés, pour éviter de nouvelles affaires dans ce genre.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles