Nous suivre Industrie Pharma

Nosopharm rejoint le projet ENABLE

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La société nîmoise Nosopharm a été sélectionnée pour rejoindre le projet européen ENABLE (European Gram-negative Anti-bacterial Engine).

Lancé début 2014, ce programme vise à développer des antibiotiques contre les infections provoquées par des bactéries à gram-négatif multirésistantes. Doté d'une enveloppe de 100 millions d'euros, il fait partie des sept projets du consortium New Drugs for Bad Bugs (ND4BB), mis en place par l'Initiative médicaments innovants (IMI). Nosopharm apporte à ENABLE le programme le plus avancé. La société développe NOSO-95179, un antibiotique d'une nouvelle classe destiné au traitement des infections nosocomiales multirésistantes qui est actuellement en phase préclinique. « Nous prévoyons d'entamer des études précliniques en 2018 et de lancer une étude clinique chez l'homme en 2019 », a expliqué Philippe Villain-Guillot, le président de Nosopharm. En participant à ce projet, Nosopharm obtiendra un soutien financier important qui lui permettra de finaliser son essai clinique de phase I. ENABLE financera 75 % des coûts de R&D interne de Nosopharm tant qu'il sera actif. Tous les résultats obtenus avec NOSO-95179 resteront la propriété intellectuelle de Nosopharm. Le laboratoire français participera aussi à des activités de recherche collaborative avec les partenaires du projet.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles