Nous suivre Industrie Pharma

Nitika va construire une 4e usine en Inde

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

L'Indien Nitika Pharmaceutical Specialities, spécialisé dans la production d'excipients et de spécialités pharmaceutiques, a annoncé qu'il prévoyait de construire une quatrième usine d'excipients sur la plateforme multimodale de Nagpur, en Inde. L'usine serait localisée sur ce hub connu sous le nom de MIHAN, (pour Multi-Model International Cargo Hub and Airport at Nagpur), un pôle de développement axé sur l'exportation. Actuellement, Nitika possède trois sites industriels, comprenant deux sites de production d'excipients certifiés conformes aux bonnes pratiques de fabrication (GMP) et une usine chimique. Cette quatrième usine sera destinée uniquement à l'export, Nitika précisant que deux tiers de ses revenus annuels viennent de l'exportation, contre un tiers pour le marché indien. Fondée en 1991, Nitika Pharma fournit des excipients à plus de 90 pays. Sun Pharma, Hetero, Cadila, Aurobindo, Pfizer, Novartis, Sanofi, Johnson et Johnson sont quelques-uns des clients de Nitika. Mais en Inde même, l'entreprise a eu du mal à acquérir des clients car « un certain nombre de sociétés pharmaceutiques pensent encore que les excipients importés sont meilleurs que les excipients du pays », note Ravleen Singh Khurana, directeur général de Nitika. « Il faut beaucoup de temps pour instaurer la confiance au sujet des nouveaux excipients. Les excipients de faible coût et de haute qualité sont très demandés par les petites et moyennes entreprises. » La gamme de produits proposés par Nitika inclut le Tablube (magnésium stéarate), le Naovalube (sodium stéaryle fumarate), l'Acilube (poudre d'acide stéarique), le stéarate de calcium ou de zinc, et enfin le monostéarate, le distéarate et le tristéarate d'aluminium.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles