Nous suivre Industrie Pharma

Nicox retire le dossier du Naproxcinod en Europe

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Encore un coup dur pour le laboratoire français ! Nicox vient d'annoncer son intention de retirer le dossier de demande d'Autorisation de mise sur le marché (AMM) du Naproxcinod, son médicament anti-inflammatoire indiqué dans le traitement de l'arthrose, de la procédure centralisée européenne. Le dossier de demande d'AMM avait été soumis à l'Agence européenne des médicaments (EMA) en décembre 2009. Selon le groupe, cette décision a été prise « après que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) a indiqué, lors de sa réunion du mois d'avril, qu'il n'adopterait pas un avis officiel positif sur la base des informations soumises ». Une nouvelle déception pour le groupe qui plaçait de grands espoirs dans ce candidat-médicament, actuellement le composé le plus avancé de son portefeuille. Nicox avait d'ailleurs annoncé en mars dernier un projet de partenariat avec le laboratoire espagnol Ferrer (CPH n°544). Partenariat remis en question puisque l'accord dépendait de l'approbation du Naproxcinod en Europe. Ce médicament avait été également rejeté par les autorités américaines en juillet 2010 (CPH n°509). Nicox a indiqué qu'il avait l'intention de faire appel de cette décision de la FDA et qu'il finalisait actuellement le dossier d'appel. Le groupe français rappelle qu'il développe actuellement d'autres entités moléculaires donneuses d'oxyde nitrique dans différents domaines comme en ophtalmologie via une collaboration avec l'Américain Bausch et Lomb, dans le domaine du cardio-métabolisme en partenariat avec Merck et en dermatologie, en partenariat avec Ferrer. Mais ces traitements sont à des stades moins avancés que le Naproxcinod. Le groupe possède également quelques molécules au stade de recherche. Nicox pourra aussi compter sur une trésorerie qui s'éleve à 107,3 millions d'euros fin décembre 2010 pour l'empêcher de couler.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Le magazine Basta ! et son Observatoire des multinationales ont dénoncé, le 13 novembre, pas moins de 14 millions de liens d'intérêts entre les laboratoires pharmaceutiques et les professionnels de santé -[…]

19/11/2018 | PharmaEnquêtes
Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Plus d'articles