Nous suivre Industrie Pharma

NicOx recentre son activité et convoite Altacor

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
NicOx recentre son activité et convoite Altacor

Le laboratoire français prend ses marques en ophtalmologie. Il vient de conclure un accord pour racheter la société britannique Altacor, spécialisée dans ce secteur.

Devenir un acteur international de l'ophtalmologie. C'est la stratégie qu'a littéralement adoptée NicOx. Le laboratoire français a franchi une étape importante en annonçant son intention d'acquérir Altacor, une société pharmaceutique britannique privée spécialisée en ophtalmologie. NicOx déboursera d'abord 2 millions de livres (2,4 M€) pour prendre 11,8 % du capital d'Altacor. Il a également signé une option d'achat afin de mettre la main sur les parts restantes pour un montant de 9 M£. Cette option est exerçable jusqu'au 31 mai 2012. Altacor pourrait également recevoir jusque 8,5 M£, selon le franchissement d'étapes prédéfinies. Basé à Cambridge, au Royaume-Uni, Altacor a été créé en 2007. Le groupe commercialise au Royaume-Uni et en Irlande des produits pour le traitement de la sécheresse oculaire de la marque Clinitas. Cette gamme a généré environ 660 £ de ventes en 2011. Altacor dispose également d'un pipeline prometteur de produits en développement, avec des candidats à des stades avancés, comme l'antiseptique chirurgical ALT-005 et le dispositif pour l'insertion de lentilles intra-oculaires (LIO) Solo. ALT-005 est actuellement en phase III de recherche clinique aux États-Unis, en partenariat avec une société américaine spécialisée dont le nom n'a pas été divulgué. Le dispositif Solo a, lui, été cédé à Altacor par le laboratoire suisse Ophtalmopharma en juillet 2011. Altacor développe aussi des candidats pour traiter le glaucome et les infections oculaires. Cette acquisition permettrait d'enrichir le portefeuille de NicOx en ophtalmologie, qui comprend notamment la molécule BOL-303259-X, un analogue de la prostaglandine F2-alpha donneur d'oxyde nitrique. Celle-ci est actuellement en phase II de développement clinique pour le traitement du glaucome et de l'hypertension oculaire, en partenariat avec Baush+Lomb. Ce dernier a obtenu les droits de licence en mars 2010. Les groupes ont d'ailleurs récemment annoncé avoir obtenu des résultats positifs pour ce composé, dans le cadre d'une étude de phase IIb. Outre le BOL-303259-X, NicOx possède d'autres composés donneurs d'oxyde nitrique en développement qui visent à soigner l'œdème maculaire diabétique (OMD) et l'occlusion veineuse rétinienne (OVR). « Altacor est la première étape vers une expansion dans le marché ophtalmique par de futures opérations d'acquisition et de prise de licence d'actifs supplémentaires », explique Michele Garufi, p-dg de NicOx, qui confirme ainsi la volonté du groupe de réaliser d'autres opérations de croissance externe dans ce secteur. Il souhaite notamment établir « une propre infrastructure commerciale aux États-Unis et dans les principaux pays européens ». Ce revirement stratégique a été apprécié à la Bourse de Paris. L'action du Français, dont le prix grimpait constamment depuis l'annonce des avancées du BOL-303259-X, s'est envolée de 40,14 % à 4,37 € le 21 mars, date de l'annonce de l'acquisition. De quoi oublier pour quelque temps l'échec du lancement de l'anti-inflammatoire Naproxcinod, indiqué dans le traitement de l'arthrose et qui représente le médicament le plus avancé de NicOx. La demande d'AMM de ce produit avait été rejetée par les autorités américaines en juillet 2010, puis par l'Europe en avril 2011 (CPH n°548). Un coup dur pour NicOx, qui parie désormais sur l'ophtalmologie pour rebondir.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles