Nous suivre Industrie Pharma

NicOx paré au décollage commercial

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Accord avec Bausch + Lomb

NicOx a accordé une licence au spécialiste oculaire Bausch + Lomb pour les droits exclusifs mondiaux de son composé donneur d'oxyde nitrique NCX 116, dans le traitement du glaucome et de l'hypertension oculaire. Ce composé a achevé avec succès deux études d'essais cliniques de phase II. NicOx recevra un paiement initial de 10 millions de dollars (7,35 M€), et pourrait, hors potentielles redevances commerciales, recevoir jusqu'à 169,5 M$ de paiements d'étapes en fonction des avancées de développement.

Le laboratoire français s'attend à vivre une année charnière avec l'arrivée attendue sur les marchés européen et nord-américain de son premier produit, l'anti-inflammatoire naproxcinod. Suite aux demandes d'autorisation de mise sur le marché dans le traitement de l'arthrose auprès des autorités sanitaires européenne et nord-américaine fin 2009, NicOx vient d'annoncer qu'il pourrait obtenir le feu vert de la Food and Drug Administration (FDA) le 24 juillet prochain. La société pharmaceutique se réunira le 12 mai à Washington (États-Unis) avec le Conseil consultatif américain sur l'arthrose et celui sur la sécurité des médicaments et la gestion des risques pour l'examen du dossier du naproxcinod. Grâce à une double levée de fonds en décembre dernier (CPH n°487), qui a généré un apport net de 94,6 millions d'euros, NicOx dispose au total d'une trésorerie de 148,3 M€, contre 104,7 M€ l'an dernier. Des fonds qui lui permettront de tenir au-delà du lancement commercial de naproxcinod, et qui seront en partie utilisés pour développer une force commerciale aux États-Unis cette année. Avec comme priorité « l'optimisation de la chaîne d'approvisionnement et la préparation de la mise en place de nos futures premières infrastructures de ventes et de marketing aux États-Unis », précise Eric Castaldi, le directeur financier. NicOx, qui se destine aux produits pharmaceutiques de spécialités, cherche en particulier à négocier un partenariat aux États-Unis pour la promotion et la commercialisation du naproxcinod auprès des médecins généralistes, tandis qu'il souhaite co-promouvoir le produit auprès des médecins spécialistes. Sur un plan financier, NicOx a conclu l'année 2009 sur un chiffre d'affaires de 1,1 M€, contre 3,4 M€ en 2008, mais a réduit sa perte globale : - 60,4 M€ en 2009 contre - 73,9 M€ un an plus tôt.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles