Nous suivre Industrie Pharma

Neurotech ouvre une usine de production

Sujets relatifs :

,
La société de biotechnologies américaine Neurotech Pharmaceuticals, spécialisée dans les maladies rétiniennes chroniques vient d'ouvrir son premier site de production aux normes GMP à Cumberland, dans l'État américain du Rhode Island. Annoncée au début de l'année, cette unité de 2500 m2 comprend deux salles propres dotées chacune de deux lignes de production. Ce qui offre à Neurotech la « capacité suffisante pour les besoins d'un lancement de produit aux États-Unis », a confié Richard Small, vice-président et directeur financier de la société. Pour l'heure, aucun produit n'est encore sur le marché. Neurotech poursuit le développement de son programme phare, le NT-501, une cellule implantable dans l'œil pour la délivrance en continu d'une protéine thérapeutique, facteur neurotrophique ciliaire. Ce programme est actuellement en phase II/III pour le traitement de la rétinite pigmentaire et en phase II pour la forme sèche de dégénérescence maculaire liée à l'âge. Sans dévoiler le montant des investissements, Neurotech a indiqué s'être appuyé sur un financement de 4 millions de dollars (3 M€) obtenu début 2008 auprès de l'organisme public américain Rhode Island Industrial Development Corporation. Neurotech, qui « se prépare à la production », envisage à l'avenir « de recruter plus de collaborateurs », selon Richard Small. Actuellement, la société recense 27 employés. Originellement filiale américaine de la société française du même nom, basée à Paris avec des centres de recherche à Evry (CPH n°182), Neurotech s'est réorganisée en 2006 pour devenir une société américaine basée à Lincoln dans le Rhode Island, et n'opère plus sur le territoire français. n J.C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles