Nous suivre Industrie Pharma

Nestlé forme une coentreprise en Chine

A.F.

Le géant suisse de l'alimentation se tourne vers la médecine traditionnelle chinoise. Sa filiale Nestlé Health Science vient de signer un accord de coentreprise 50/50 avec le groupe pharmaceutique chinois Chi-Med. Baptisée Nutrition Science Partners (NSP), la société conjointe développera, fabriquera et commercialisera à l'échelle mondiale des produits nutritionnels et médicinaux à base de plantes botaniques. Dans un premier temps, ils serviront surtout à traiter les maladies gastro-intestinales. A terme, ils pourront s'étendre aux maladies métaboliques et neurologiques. « Tandis que Nestlé Health Science apportera des compétences uniques dans les sciences de la nutrition, du diagnostic et ses compétences commerciales, Chi-Med fournira sa plateforme de découverte et de banque de données de médecine traditionnelle chinoise, qui sera la base du futur portefeuille de NSP dans le domaine gastro-intestinal », explique Luis Cantarell, p-dg de Nestlé Health Science. La banque de données de Chi-Med contient plus de 1 500 produits naturels purifiés et plus de 50 000 extraits provenant de quelque 1 200 plantes médicinales différentes. Le produit phare de la société chinoise est le HMPL-004, à base d'extraits d'andrographis paniculata, pour soigner les inflammations de l'intestin. Début 2013, il devrait entrer en phase III de développement clinique aux États-Unis et en Europe pour le traitement de la colite ulcéreuse et de la maladie de Crohn. NSP reprendra également le développement de ce produit, qui a été mis au point par Hutchison MediPharma, une filiale de Chi-Med. Les détails financiers de cette collaboration n'ont pas été dévoilés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles