Nous suivre Industrie Pharma

Naturex met la main sur Burgundy

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Naturex met la main sur Burgundy

Activités de Naturex en % du CA 2010 Source : Naturex

Le groupe français Naturex a finalisé l'acquisition de son compatriote Burgundy, spécialisé dans la production d'extraits végétaux. Une opération qui permet à Naturex de se renforcer dans la nutraceutique et de poursuivre sa campagne de croissance externe.

Le spécialiste des ingrédients naturels Naturex s'est emparé de la société française de production d'extraits végétaux Burgundy. « Le paiement a été réalisé en numéraire sur une valorisation correspondant à un multiple égal à 1,2 fois le chiffre d'affaires de Burgundy », précise un porte-parole de Naturex. Sur les douze derniers mois, Burgundy a enregistré des ventes de l'ordre de 14 millions d'euros. Le groupe a été créé en 1999 sous la forme d'une coentreprise entre la holding financière Maçonnaise et le laboratoire Arkopharma. Ce dernier s'est retiré de la société en 2008 et a été remplacé par Cristal Union, à hauteur de 40 % du capital. En 2009, Burgundy avait réalisé une opération majeure en rachetant l'activité d'extraction végétale de la division Nutrition et Health de l'Allemand Cognis (CPH n°457). D'un effectif de 60 personnes, il possède deux sites industriels de production basés en France, à Reyssouze (Ain) et en Espagne, à Palafolls. Son activité est répartie autour de trois marchés principaux : nutrition et santé (42 %), pharmaceutique (31 %) et cosmétique (18 %). L'activité de services (formulation, extraction et façonnage personnalisés) a aussi représenté 9 % des ventes 2010 du groupe. Le portefeuille de produits de Burgundy se compose notamment d'un extrait breveté d'hibiscus pour lutter contre les infections urinaires et d'un extrait d'harpagophytum pour prévenir l'arthrose et les pathologies osseuses. De quoi gonfler les ventes de Naturex sur ces quatre secteurs. Basée à Avignon (Vaucluse), la société fabrique des ingrédients naturels de spécialité pour les industries agroalimentaire, nutraceutique, pharmaceutique et cosmétique. L'activité Aliments et Boissons représente 60,6 % des ventes du groupe en 2010. 33,4 % de l'activité de Naturex est dédiée à la nutrition et santé, 4,8 % à l'extraction à façon et 1,2 % aux produits de soins. L'an dernier, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 226,3 M€, en progression de 21,6 %. Il dispose de onze usines implantées en Europe (France, Italie, Espagne, Suisse et Angleterre), aux États-Unis, au Brésil, en Australie et au Maroc pour un effectif de 1 000 personnes.

 

 

« Cette acquisition s'inscrit parfaitement dans la poursuite de la stratégie de croissance de Naturex sur ses différents marchés », se réjouit Jacques Dikansky, p-dg et fondateur de Naturex. La société a mené plusieurs opérations de croissance externe depuis sa création en 1992, dont celle de la division Ingrédients de Natraceutical en 2009 (CPH n°476). Elle a aussi récemment finalisé une augmentation de capital de 48,8 M€ lui permettant de financer une nouvelle campagne de croissance externe qui débute donc par l'acquisition de Burgundy. Et le groupe compte poursuivre sur cette lancée. « Plusieurs dossiers sont à l'étude et certains pourraient être menés à bien d'ici la fin de l'année », révèle un porte-parole de Naturex.

 

Naturex envisage d'autres acquisitions

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles