Nous suivre Industrie Pharma

NASH : Elafibranor de Genfit déçoit en phase III

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
NASH : Elafibranor de Genfit déçoit en phase III

© Genfit

Le candidat-médicament de la biotech française n'a pas montré d'effet significatif sur le traitement de la stéatohépatite non alcoolique ou NASH. 

C'était sans doute l'un des résultats cliniques les plus attendus de l'année du côté des biotechs françaises. Le candidat-médicament phare de Genfit, elafibranor, n’a pas atteint le critère d’évaluation principal de résolution de la NASH, dans un essai clinique de phase III.

"Ces résultats sont très décevants, non seulement pour les équipes de Genfit, mais aussi pour les patients et les soignants puisqu’il subsiste un besoin médical non-satisfait considérable dans le domaine de la NASH.", a déclaré Pascal Prigent, Directeur Général de Genfit.

Voir aussi notre enquête : La NASH, un marché convoité mais complexe

Dans le détail, l'étude comportait 1070 patients inclus, répartis entre un bras de 717 patients recevant elafibranor et un bras placebo. Le taux de réponse des patients ayant reçu le candidat-médicament a été de 19,2 % contre 14,7 % dans le bras placebo. Des résultats également très décevants sur le critère secondaire de la fibrose. Si 24,5 % des patients ayant reçu elafibranor ont montré des signes d'amélioration de ce paramètre, ils sont 22,4 % dans le groupe placebo. 

"L’équipe de Genfit travaille activement à la revue des données dans leur intégralité, et conduira de nouvelles analyses destinées à comprendre pourquoi les taux de réponse du bras placebo ont été plus élevés que ceux attendus", a commenté Pascal Prigent.

Dans l'immédiat, Genfit va se concentrer sur d'autres programmes cliniques : "nous continuons comme prévu nos programmes NIS4 et de Phase III dans la PBC (Cholangite Biliaire Primitive), tous deux indépendants de notre programme dans la NASH avec elafibranor", a souligné Pascal Prigent. 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Mithra veut tester sa pilule contraceptive

Covid-19 : Mithra veut tester sa pilule contraceptive

Les œstrogènes joueraient un rôle protecteur contre les coronavirus humains.   Le laboratoire belge Mithra, spécialisé dans la santé féminine, va lancer un essai de phase II pour évaluer[…]

Covid-19 : MSD se positionne avec le rachat de Themis

Covid-19 : MSD se positionne avec le rachat de Themis

Lysogene poursuit avec Novasep

Lysogene poursuit avec Novasep

Covid-19 : AstraZeneca dévoile sa stratégie pour son candidat-vaccin

Covid-19 : AstraZeneca dévoile sa stratégie pour son candidat-vaccin

Plus d'articles