Nous suivre Industrie Pharma

Nanobiotix gonfle son capital

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,

La société française pourrait empocher plus de 30 M€ auprès de l'investisseur américain Capital Ventures International. Ces fonds vont lui permettre de poursuivre le développement de ses programmes.

Le laboratoire français spécialisé dans la nanomédecine en oncologie muscle une nouvelle fois son capital. Après avoir levé 28,1 millions d'euros en mars dernier, Nanobiotix a récemment empoché 10,4 M€. Cette levée de fonds a été réalisée via un placement privé de 650 000 actions nouvelles, au prix unitaire de 15,99 €, auprès du fonds américain Capital Ventures International (CVI). Cela correspond à environ 4,85 % du capital de la société. Les actions nouvelles sont assorties de bons de souscription d'action (BSA). Cela permet à CVI de souscrire, à tout moment jusqu'au 30 juin 2016, une action supplémentaire au prix de 21,63 €. En cas d'exercice total des BSA, cette opération pourrait rapporter 14 M€ supplémentaires à Nanobiotix. En outre, la société aura la possibilité de lever auprès de CVI, si elle le souhaite, une tranche additionnelle de 10 M€ entre novembre 2015 et mars 2016. « Les actionnaires seront appelés à se prononcer sur l'opportunité de cette augmentation de capital complémentaire lors de la prochaine assemblée générale extraordinaire des actionnaires de la société », a précisé Nanobiotix. Ces différentes opérations pourraient donc lui rapporter jusque 34,4 M€. Les fonds levés vont permettre à Nanobiotix d'avancer sur le développement de NBTXR3, son programme le plus avancé, qui repose sur la technologie NanoXray. Celle-ci consiste à injecter à l'intérieur d'une tumeur traitée par radiothérapie des nanoparticules qui permettent d'améliorer l'effet des rayons X. NBTXR3 est actuellement testé au cours de deux études cliniques chez des patients atteints d'un sarcome des tissus mous et chez des patients souffrant d'un cancer de la tête et du cou. Classé comme dispositif médical en Europe, sa commercialisation est prévue en 2016 dans le Vieux continent. Aux États-Unis, ce produit est considéré comme un médicament. La société a donc créé une filiale américaine en septembre dernier, dédiée aux spécificités du marché américain. Nanobiotix prévoit de le commercialiser de façon autonome en Europe et aux États-Unis. En Asie, NBTRXR3 sera vendu en partenariat avec le groupe taïwanais PharmaEngine, dans le cadre d'un accord signé en août 2012 d'un montant maximal de 57 M€. Via cette augmentation de capital, la société souhaite élargir les indications du NBTRXR3 avec le lancement de deux études de phase I/II dans le cancer du foie et le cancer de la prostate. Elle prévoit aussi d'achever des études précliniques complémentaires pour répondre aux exigences de la FDA. Elle vise également le développement potentiel de l'indication sarcome des tissus mous aux États-Unis. Enfin, les fonds lui permettront de préparer la phase de commercialisation du produit en Europe, son enregistrement aux États-Unis et de renforcer ses ressources aux États-Unis par le biais de recrutements locaux. En parallèle, Nanobiotix développe deux autres produits, à des stades moins avancés : le NBTX IV et le NBTX Topo. Créé en 2003 en tant que spin-off de l'Université d'État de New York à Buffalo (États-Unis), le laboratoire est aujourd'hui installé à Paris et recense environ 40 salariés. Il est coté sur le marché Euronext Paris depuis octobre 2012.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

Publi-Rédactionnel

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

La nouvelle version de l'isolateur VarioSys (PSI-L 2.0) à de quoi séduire : catalyseurs intégrés, cartouches filtrantes (FiPa) à haute efficacité et système SKANFOG breveté. La[…]

08/07/2020 |
Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Plus d'articles