Nous suivre Industrie Pharma

Naissance d'Abivax

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Une nouvelle société de biotechnologies vient de voir le jour en France. Il s'agit d'Abivax qui a été créée en décembre 2013. Spécialisée dans les vaccins, elle est née de la fusion de trois entreprises françaises issues du portefeuille du capital-risqueur Truffle Capital : Wittycell (Genopole d'Évry), Splicos (Montpellier) et Zophis (Paris). Celles-ci se concentrent sur des activités de recherche dans le domaine des vaccins ciblant notamment l'hépatite B, le cancer du col de l'utérus et le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Elles ont décidé d'unir leurs forces au sein d'Abivax, qui a l'ambition de devenir un leader mondial dans le développement de vaccins thérapeutiques et d'antiviraux pour lutter contre les maladies infectieuses et les cancers. D'un effectif d'environ 20 personnes, le siège social de la jeune pousse se situe à Paris. Elle possède aussi des laboratoires de recherche à Évry (Essonne) et à Montpellier (Hérault). Son portefeuille de produits se compose de plusieurs molécules à des stades précoces de développement. « Notre objectif est de garder la propriété des droits de nos produits jusqu'aux phases avancées », a révélé Philippe Pouletty, président d'Abivax et cofondateur et directeur général de Truffle Capital. En revanche, la société ne prévoit pas de produire elle-même ses molécules une fois qu'elles auront atteint l'étape commerciale. Pour assurer sa pérennité, Abivax s'appuie sur trois programmes phares : l'ABX203, l'ABX318 et l'ABX464. Le premier est un vaccin thérapeutique contre l'hépatite B qui a été développé par le Center for Genetic Engineering and Biotechnology (CIGB) de Cuba, une filiale de BioCubaFarma. Ce dernier a octroyé une licence exclusive à Abivax pour ce composé, qui est actuellement en phase I/IIa. Le lancement d'un essai clinique de phase IIb en Asie est prévu pour cette année. L'ABX318 cible, lui, le VIH en inhibant sa réplication. Actuellement en phase préclinique, il démarrera ses essais cliniques au cours du premier trimestre 2014. Enfin, l'ABX464 est un vaccin thérapeutique dirigé contre le virus du Papilloma humain, qui est une cause majeure du cancer du col de l'utérus. Abivax détient une licence de ce candidat médicament qui a été développé par la British Columbia Cancer Agency (BCCA) à Vancouver (Canada). Il est lui aussi en phase préclinique et devrait démarrer la phase clinique en 2015. « Plusieurs discussions sont actuellement en cours sur d'autres produits. Nous allons encore enrichir notre portefeuille d'un ou deux produits dans les prochains mois », a précisé Philippe Pouletty. La jeune société compte également s'introduire en Bourse fin 2014 ou début 2015.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles