Nous suivre Industrie Pharma

Mylan s'empare d'Agila

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Pour la modique somme de 1,6 milliard de dollars (1,2 Mrd €), le géant américain des génériques s'empare d'Agila Specialties. Convoitée par certains grands noms de la Big Pharma, la filiale de l'Indien Strides Arcolab devrait finalement rejoindre le périmètre de Mylan, d'ici le quatrième trimestre 2013. C'est ce que prévoit l'accord définitif signé entre Mylan et Agila, dans le but de créer un leader mondial des produits génériques injectables. « L'ajout d'Agila dans notre plateforme existante d'injectables va immédiatement donner naissance à un nouveau et puissant leader mondial sur ce segment attractif en forte croissance et accélérer notre objectif de devenir l'un des trois meilleurs mondiaux dans le domaines des injectables », se réjouit Heather Bresch, p-dg de Mylan. Ensemble, les deux laboratoires devraient recenser une gamme de 700 produits injectables commercialisés et un pipeline de 350 produits en attente de mise sur le marché. Ce qui devrait s'adresser à environ 70 % de la demande mondiale de génériques injectables, selon Mylan. Basé à Bangalore (Inde), Agila compte 9 usines de production dans le monde, en Inde mais aussi au Brésil et en Pologne, dont 8 ont reçu l'agrément de la puissante FDA. Le laboratoire indien produit des ampoules, des seringues pré-remplies, des flacons, des cytotoxiques, des antibiotiques et des produits lyophilisés. Il disposerait d'ailleurs d'un des plus grands réseaux capacitaires de lyophilisation dans le monde, et des plus vastes capacités de production pharmaceutique stérile en Inde. Avec cette acquisition, Mylan étoffe aussi bien son portefeuille qu'il s'étend sur de nouveaux marchés émergents comme le Brésil où Agila détient déjà de fortes positions. Le marché des injectables serait également particulièrement dynamique avec un taux de croissance annuel moyen de 13 % sur la période 2011-2017, avance le laboratoire américain. De quoi soutenir le développement de Mylan qui vient de publier une croissance de ses ventes de 10,5 %, à 6,75 Mrds $ en 2012, et un bénéfice en progression de plus de 19 %, à 640,8 M$.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles