Nous suivre Industrie Pharma

Mylan paiera 465 M$ pour solder le dossier EpiPen

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le génériqueur américain a accepté le principe de régler 465 millions de dollars (environ 422 M€) dans le cadre d'un accord avec le ministère américain de la Justice pour solder toutes les poursuites potentielles de la part des gouvernements d'États ou du gouvernement fédéral dans le dossier Epipen (adrénaline). Ce traitement auto-injecteur d'urgence utilisé dans le cas d'allergies sévères est au coeur d'un scandale outre-Atlantique en raison de l'augmentation de son prix, passé de 100 à plus de 600 $ la boîte de deux stylos injecteurs ces dernières années, et en raison de sa classification générique qui ne serait pas la bonne. Les autorités américaines accusent Mylan d'avoir ainsi profiter bien plus largement des remboursements et rabais offerts par des programmes comme Medicaid pour aider les plus modestes à financer leurs traitements aux États-Unis. L'Epipen avait été acquis en 2007 en reprenant les génériques de l'Allemand Merck, et Mylan assure que le produit était déjà désigné à l'époque comme un produit générique. Le laboratoire américain ne reconnaît pas d'erreur malgré son accord pour régler 465 M$ dans le dossier. Cette affaire Mylan intervient dans un contexte où le débat sur l'encadrement des prix des médicaments outre-Atlantique devient toujours plus tendu et alors que plusieurs cas de problèmes de prix, en premier lieu pour des augmentations drastiques, ont défrayé la chronique (CPH n°738).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Le gouvernement philippin a annoncé, le 1er mars, son intention d'engager des poursuites contre des responsables de Sanofi Pasteur pour « négligence grave ayant entraîné la mort » concernant le[…]

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles