Nous suivre Industrie Pharma

Mundipharma ferme son siège allemand et licencie massivement

H.B.

Sujets relatifs :

, ,
Mundipharma ferme son siège allemand et licencie massivement

© Mundipharma

La société pharmaceutique allemande Mundipharma a décidé de fermer son siège social situé à Limburg an der Lahn près de Francfort, dans le cadre d'une « réorganisation stratégique ». Cette décision conduira à une suppression massive d'emplois sur ce site et dans le pays en général. En 2014 déjà, le nombre de personnes employées par Mundipharma en Allemagne avait chuté de 920 à 770, avec un passage de 550 à 406 personnes sur le siège de Limburg. Mais sur ces 770 postes, seuls 165 postes à temps plein devraient subsister d'ici à septembre 2018, a détaillé un porte-parole. Le site de Limburg, siège social de la société depuis 1975, devrait être purement et simplement abandonné par Mundipharma, qui recherche un nouvel emplacement plus petit en Allemagne pour y implanter ses activités commerciales et de marketing uniquement. La nouvelle a évidemment été mal reçue par les salariés du site de Limburg et le maire de la ville, étant donné que le chiffre d'affaires de Mundipharma n'a que peu diminué entre l'exercice 2015 et l'exercice 2016, passant de 280 à 272 millions d'euros. Mais davantage que la situation économique du groupe, ce seraient les mauvaises conditions d'accompagnement des industries pharmaceutiques en Allemagne qui pousserait Mudinpharma à plier bagages. La société de recherche pharmaceutique détaille dans son communiqué sa volonté de regrouper ses activités de R&D sur son site britannique de Cambridge, qui aurait plus de potentiel en termes de collaborations scientifiques. La production et l'emballage des médicaments seront quant à elles effectuées par des entreprises tierces en Allemagne. Cette réorganisation stratégique doit encore être approuvée par le comité d'entreprise. Mundipharma est spécialisé dans la médecine de la douleur (avec le médicament Betaisadona notamment), dans le domaine des maladies respiratoires et de l'immunologie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Des mesures drastiques pour sauver le LFB

Des mesures drastiques pour sauver le LFB

Le laboratoire pharmaceutique va opérer un recentrage sur son coeur de métier - la production de protéines plasmatiques ou recombinantes dérivées du sang -, tout en abandonnant sa diversification dans les[…]

11/02/2019 | LFBDérivés du sang
Accord à 3,7 Mrds € entre Merck KGaA et GSK

Accord à 3,7 Mrds € entre Merck KGaA et GSK

Neuraxpharm se renforce en Europe centrale et orientale

Neuraxpharm se renforce en Europe centrale et orientale

Roche « boosté » par ses nouveautés

Roche « boosté » par ses nouveautés

Plus d'articles