Nous suivre Industrie Pharma

MTPC deviendra majoritaire chez Medicago

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Partenaires depuis 2011, Medicago et Mitsubishi Tanabe Pharma Corporation (MTPC) vont plus loin dans leur collaboration. MTPC compte s'emparer de 60 % des parts de la société québécoise de biotechnologies dont il possède déjà 6 % du capital. Le reste des actions restera aux mains de Philip Morris Investments (PMI) qui détient actuellement 38,5 % de Medicago. Une fois l'opération bouclée, le groupe canadien deviendra une coentreprise entre MTPC (60 %) et PMI (40 %). Pour devenir actionnaire majoritaire, MTPC est prêt à débourser 1,16 dollar par action (0,90 €). Le montant de l'opération s'élève à 357 M$ et comprend la prise en charge de la totalité de la dette existante. Cela représente une prime d'environ 22,1 % par rapport au cours de clôture de l'action de Medicago à la Bourse de Toronto la veille de l'annonce. Le Conseil d'administration du groupe canadien a déjà approuvé ce projet de rachat à l'unanimité. L'acquisition devrait être finalisée dans les 50 à 75 jours après réception de l'approbation de l'assemblée générale des actionnaires de Medicago ainsi que des autorisations réglementaires. Ce projet est en ligne avec la stratégie de MTPC de se spécialiser dans les produits pharmaceutiques traitant des besoins médicaux non satisfaits. Le groupe compte notamment se développer dans le secteur des vaccins via l'acquisition de nouvelles technologies biologiques. « Une croissance à l'échelle mondiale est prévue dans les vaccins et ils représentent un des domaines dans lesquels MTPC s'efforce de se développer sur les marchés mondiaux », explique MTPC. L'acquisition de Medicago lui permettrait d'avancer considérablement cet objectif puisque la société canadienne est spécialisée dans la mise au point de vaccins fondés sur des particules pseudo-virales. Son portefeuille se compose de plusieurs produits à divers stades de développement dont des vaccins contre la grippe pandémique, saisonnière, la rage, le rotavirus, etc. Le groupe opère une unité pilote qui fabrique des lots précliniques et cliniques dans le parc technologique de Québec (Canada). Elle possède aussi une usine dans le Research Triangle Park, en Caroline du Nord (États-Unis) qui a démarré ses opérations fin 2011. D'une capacité de 10 millions de doses par mois, elle est dédiée à la fabrication de vaccins offrant une protection contre la grippe pandémique et saisonnière.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles