Nous suivre Industrie Pharma

MSD : Vente en vue pour Éragny et plan social confirmé à Hérouville

Akela Sophia

Sujets relatifs :

, ,

« Il reste des points à négocier, mais les discussions pour la reprise du site d'Eragny-sur-Epte avancent de façon positive », affirme Franck Vitali, le directeur du site, situé à la frontière de l'Eure et de l'Oise. Prévue dans le cadre de la fusion en cours des groupes pharmaceutiques américains Merck et Schering-Plough, la vente du site doit être finalisée avant la fin décembre afin d'en éviter la fermeture. Fort de 305 salariés, le site d'Eragny-sur-Epte compte deux activités, une pharmaceutique, liée à l'anesthésie, à la fertilité féminine et au diabète, et une chimique, l'insuline. Le repreneur potentiel est une coentreprise constituée par deux groupes allemands, B.Braun Melsungen AG et son partenaire Helm AG (CPH n°568). « Ces deux groupes souhaitent reprendre ensemble des activités chimiques et certaines activités pharmaceutiques liées au diabète, ce qui se traduirait par le maintien de 165 à 185 emplois », précise le directeur, confiant dans l'avenir industriel du site. « Pour B.Braun, ce projet s'inscrit dans sa stratégie industrielle à long terme. Spécialisé dans la production de médicaments et de matériel médico-chirurgical, il est déjà présent dans l'Hexagone avec des activités de production et de vente, et client significatif du site depuis une dizaine d'années puisqu'il y représente environ 30 % de l'activité pharmaceutique et 25 % de l'activité insuline. C'est également une opportunité pour B.Braun de maîtriser l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement et d'accroître son expertise sur le marché de l'insulinothérapie », poursuit Franck Vitali.

Concernant le site Schering-Plough d'Hérouville-Saint-Clair (Calvados), la fin des négociations à propos du plan social visant à la suppression de 107 emplois se profile. « Les négociations ne sont cependant pas finalisées, car il reste des points à discuter avec la direction », commente un délégué syndical membre du comité d'entreprise de ce laboratoire de 422 salariés qui se consacre à la fabrication de spécialités antibiotiques, antivirales, anticancéreuses sous forme liquide, en seringues préremplies. Salariés et direction ont cependant acté les mesures d'accompagnement des licenciés. Environ 50 d'entre eux partiront en cessation d'activité anticipée. Pour les autres, ils seront accompagnés financièrement, qu'ils partent volontairement pour un CDI dans une autre entreprise, qu'ils veuillent apprendre un nouveau métier ou créer leur entreprise. Deux nouvelles réunions programmées dans les prochaines semaines pourraient faire aboutir les négociations, « mais nous devons attendre qu'une décision soit prise pour le site d'Eragny-sur-Epte », estime le délégué. « Celle-ci pourrait avoir un impact sur des offres de mobilité potentielle pour les salariés normands ». Globalement, ces deux démarches de MSD s'inscrivent dans le cadre de la suppression, liée à la fusion, de 1 000 emplois en France sur différents sites. En France, celui de Riom dans le Puy-de-Dôme (CPH n°513) est aussi concerné. Selon le syndicaliste, MSD aurait provisionné 158 millions d'euros pour mener ce plan. Un chiffre non confirmé par la direction.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles