Nous suivre Industrie Pharma

Mourenx : l'usine de Sanofi reprend ses activités

L.H. avec AFP

Sujets relatifs :

, ,
Mourenx : l'usine de Sanofi reprend ses activités

© pixabay

Le 9 août, la préfecture des Pyrénées-Atlantiques a indiqué que l'usine de Sanofi à Mourenx était autorisée à redémarrer certaines installations. Cette annonce survient un mois après que Sanofi a décidé d'y suspendre sa production, suite à un contrôle de l'inspection des Installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE) révélant « une situation de dépassement inacceptable des normes de rejets pour plusieurs composés organiques volatils, et notamment pour le bromopropane ». Ce dernier est un composé organique volatil qui entre dans la fabrication du valproate de sodium, le principe actif de l'antiépileptique Dépakine (CPH n°851). « Lors d'une inspection du site le 9 août, l'inspection des installations classées a vérifié la mise en oeuvre des conditions de l'arrêté du 8 août, une première production a eu lieu le 17 août et elle se poursuit à partir de mardi », a indiqué la préfecture. L'arrêté du 8 août exigeait la collecte complète des sources de rejets de composés organiques volatils (COV), le traitement par trois filtres de charbons actifs, et des mesures en continu pour garantir l'efficacité et le bon fonctionnement des rejets atmosphériques. Si les conditions nécessaires au redémarrage de la production d'acide valproïque sont réunies, le préfet n'a pas autorisé le redémarrage de la production de valproate de sodium. Ce redémarrage « reste conditionné à la production par Sanofi d'une étude d'évaluation des risques sanitaires liés au rejet de cette substance, conforme aux prescriptions des experts ». Solène Demonet, chargée des risques industriels à France Nature Environnement, demande également à ce que soit menée « une étude sur les conséquences de l'exposition des salariés de Sanofi et des riverains suite à l'émission du valproate ». Le parquet de Pau s'est dessaisi en juillet de la procédure, au profit du Pôle de santé publique du parquet du tribunal de grande instance de Paris.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Quantum Genomics cède son firibastat en Amérique latine contre 21,2 M$

Quantum Genomics cède son firibastat en Amérique latine contre 21,2 M$

En phase III, le firibastat est indiqué contre l’hypertension artérielle. Quantum Genomics annonce avoir conclu un accord avec le brésilien Biolab Sanus Pharmaceutical concernant le firibastat, son[…]

Premier paiement d’étape pour Argenx

Premier paiement d’étape pour Argenx

Les laboratoires Boiron et Rocal déposent un recours devant le Conseil d’Etat

Les laboratoires Boiron et Rocal déposent un recours devant le Conseil d’Etat

Takeda s’associe à Enzyre

Takeda s’associe à Enzyre

Plus d'articles