Nous suivre Industrie Pharma

Micron Technologies se développe sur le marché français

Sujets relatifs :

Micron Technologies annonce l'obtention d'un agrément pour le crédit impôt recherche (CIR) par le Ministère de la recherche français. « Nous avons été accrédités à la suite d'un projet que nous avons réalisé avec un laboratoire de R&D pharmaceutique situé en France », précise Arnaud Bathelier, responsable commercial pour l'Europe de Micron Technologies. « Il s'agissait de la mise en place de moyens de développement de technologies de micronisation pour un principe actif de notre client. Nous avons travaillé en relation directe avec lui pour obtenir une poudre ayant une distribution de tailles très précise permettant une meilleure absorption par l'organisme ». La société, dont le site de production européen est au Royaume-Uni, a ainsi obtenu cet agrément, pour une période de trois ans, en tant que sous-traitant dans l'Union européenne pour toute entreprise de R&D pharmaceutique en France. « Le client qui voudra utiliser notre agrément devra être en France et travailler sur un projet de R&D et pas sur un produit déjà commercialisé. Il pourra alors déclarer 30 % de la facture liée à nos services pour une déduction d'impôt dans le cadre du CIR », souligne Arnaud Bathelier. La société anglo-saxonne, qui propose des services de micronisation à façon en conditions GMP, entend poursuivre son développement sur le marché français. Micron Technologies se concentre exclusivement sur l'industrie pharmaceutique. L'entreprise réalise entre 20 % et 30 % de son chiffre d'affaires européen en France, qui représente son 2e marché. Avec cet agrément, le responsable du marché européen vise la réalisation de 30 % en moyenne de son activité en France pour les prochaines années. Le développement de Micron Technologies ne devrait pas uniquement concerner la France. L'usine de Dartford au Royaume-Uni pourrait accueillir une nouvelle ligne de production d'ici un an. « Nous n'augmenterons pas forcément la capacité de production mais plutôt la flexibilité de nos installations, afin de répondre aux nouveaux besoins de nos clients notamment sur les produits toxiques à faible dose. Pour la première fois en Europe, les industries pharmaceutiques pourront utiliser nos services pour la micronisation en technique “glove box” non seulement pour des petits volumes comme ceux du marché de l'oncologie mais également pour de gros volumes », indique Arnaud Bathelier. Cet investissement permettrait à la société de répondre à un plus grand nombre de demandes pour toutes les phases de la R&D et de la production. Micron Technologies travaille sur une centaine de nouveaux produits en R&D chaque année, de quelques grammes à plusieurs centaines de kilogrammes tandis que pour des produits commercialisés, les capacités de production sont de plusieurs centaines de tonnes par an. La société compte une centaine de personnes et a enregistré une croissance de son chiffre d'affaires de près de 20 % par an en moyenne sur les cinq dernières années. A.D.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Endress+Hauser s'empare de Kaiser Optical Systems

Endress+Hauser s'empare de Kaiser Optical Systems

Le groupe suisse a annoncé l'acquisition de l'Américain Kaiser Optical Systems, filiale de Rockwell Collins spécialisée dans les instruments de spectroscopie Raman.La transaction, dont le montant demeure confidentiel, permet à[…]

Bioaxial lève 1,9 M€

Bioaxial lève 1,9 M€

Median Technologies décroche deux contrats

Median Technologies décroche deux contrats

Fusion entre Chesapeake et Multi Packaging Solutions

Fusion entre Chesapeake et Multi Packaging Solutions

Plus d'articles