Nous suivre Industrie Pharma

Merial signe avec le ministère de l'Agriculture pour lutter contre la FCO

S.L.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire vétérinaire lyonnais Merial vient de signer avec le ministère français de l'Agriculture un accord visant à la création d'une banque d'antigènes pour lutter contre la fièvre catarrhale ovine (FCO) ou maladie de la langue bleue qui affecte les ruminants (ovins, mais aussi bovins et autres ruminants).

L'intérêt de ces banques d'antigènes est qu'elles constituent « une assurance pour les gouvernements en cas de risque épidémique », argumente Silke Birlenbach, directrice du département Santé Publique Vétérinaire (VPH) de Merial. La pratique n'est cependant pas encore très répandue. Le groupe vétérinaire n'a conclu qu'une vingtaine de contrats de ce type et uniquement dans la fièvre aphteuse.

Dans le cadre du contrat signé avec la France dans la FCO, représentant un coût total de 4,6 millions d'euros, Merial va stocker à froid des antigènes dans des cuves sur son site de Lyon Portes-des-Alpes (Rhône). Puis en cas d'épidémie, le laboratoire vétérinaire sera prêt à produire et livrer 6 millions de doses de vaccins à partir de ces stocks. Le délai sera alors de 5 à 11 jours. À comparer à un délai de 6 à 9 mois pour une production de A à Z d'un nouveau vaccin. La lutte contre les grandes maladies infectieuses, dont la FCO, la fièvre aphteuse, la rage ou encore la grippe aviaire, est un enjeu majeur compte tenu des impacts sanitaire et économique qui en découlent.

Sur la période 1995-2008, le coût global des épizooties a été évalué à plus de 120 milliards de dollars dans le monde. De façon plus générale, les maladies infectieuses entraîneraient une perte de 20 % de la production animale mondiale.

Leader mondial de la santé animale, Merial est une filiale du groupe Sanofi qui pourrait prochainement changer d'actionnaire. En novembre dernier Olivier Brandicourt, président de Sanofi, a mandaté la banque d'affaires Lazard d'étudier les options d'une vente ou d'une introduction en Bourse de son pôle de santé animale, ce qui permettrait à Sanofi de recueillir quelque 12 milliards d'euros, selon Reuters, qui pourraient être réinvestis dans d'autres activités. Merial affiche un chiffre d'affaires de 2,1 milliards d'euros pour un effectif de 6 500 personnes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

Publi-Rédactionnel

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

La nouvelle version de l'isolateur VarioSys (PSI-L 2.0) à de quoi séduire : catalyseurs intégrés, cartouches filtrantes (FiPa) à haute efficacité et système SKANFOG breveté. La[…]

08/07/2020 |
Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Plus d'articles