Nous suivre Industrie Pharma

Merck veut renforcer ses effectifs féminins

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire allemand emploie actuellement 43 % de femmes. Mais au niveau des postes de management, ce pourcentage chute à 22 %. Un problème de parité sur lequel le groupe souhaite se pencher. « Le comité de direction s'est fixé comme objectif d'augmenter le nombre de femmes de 25 à 30 % pour les postes à responsabilité sur les cinq prochaines années », indique le docteur Karl-Ludwig Kley, président du Conseil exécutif de Merck. Cependant, le groupe rejette la possibilité d'instaurer des quotas légaux. « Positionner des femmes sur des postes à responsabilité juste pour remplir des quotas est contraire au sens économique », précise Karl-Ludwig Kley. Il ajoute que leurs cadres doivent, avant tout, « avoir les bonnes qualifications et être capables d'assurer au mieux leurs fonctions ». Le conseil exécutif a nommé Jennifer O'Lear, actuellement directrice de la communication et des ressources humaines, directrice de la diversité. Cette nouvelle fonction a été spécialement créée pour diversifier les effectifs de Merck. La société allemande souhaite également prendre des mesures permettant de concilier carrière et famille en instaurant, par exemple, des heures de travail plus flexibles, des crèches ou des services d'aide à domicile.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles